AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eira ☼ You jump, I jump, right ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

âge : 27 ans
statut : Fiancée à un homme parfait ♥
enfant(s) : Enceinte de 30 semaines, bébé pointera le bout de son nez dans 10 semaines ♥
occupation : Pianiste professionnelle
petit plus : A perdu sa mère lorsqu'elle avait dix ans, est toujours rongée par la culpabilité de ne pas lui avoir dit au revoir une dernière fois || A fait une très grosse chute de cheval à l'âge de quinze ans, ce qui lui a valu plusieurs mois d'hôpital || Son film préféré est Titanic et elle adore se le repasser en boucle.

pseudo : Chimène
avatar : Blake Sexy Lively
DC : Les deux bombes Sadie & Katerina (a)
posts : 311 points : 0
inscrit le : 11/09/2014

MessageSujet: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Jeu 11 Sep - 21:00



Eira Svensson
petite citation, petite citation

NOM Svensson PRÉNOM(S) Eira Maya ÂGE 27 ans DATE DE NAISSANCE 2 juillet 1987 LIEU DE NAISSANCE Fjällbacka, Suède NATIONALITÉ Irlandaise STATUT CIVIL En couple ORIENTATION SEXUELLE Hétérosexuelle MÉTIER/ETUDES écrire ici. GROUPE Les Tétines AVATAR Sara Canning



le monde des bébés.

Les bébés ? J'adore. J'ai toujours aimé ces petits êtres tout mignons et j'ai toujours voulu devenir maman un jour et ce, depuis mon plus jeune âge. Bien entendu, je ne me suis pas précipitée, car je me voyais mal devenir maman célibataire, sans situation stable et revenus fixes. Non vraiment, très peu pour moi. Et puis j'ai rencontré un homme adorable, avec qui je suis en couple depuis un moment maintenant. Nous n'avons jamais vraiment parlé d'avoir des enfants, lui ayant déjà une petite puce de cinq ans. Mais il y a un peu plus de trois mois, j'ai appris que j'étais enceinte. Grosse surprise pour nous deux et immense vague de joie pour moi. Pour lui... Je ne sais pas. Il a l'air d'être heureux, mais ne sait pas comment gérer cette situation ce qui, il faut l'avouer, mais fait un peu flipper. Peur qu'il me quitte ? Peut-être bien, oui. Mais de toute façon, quoi qu'il advienne maintenant, bébé pointera officiellement le bout de son nez dans quelques mois. Quant à savoir si j'aimerai que ça soit une petite fille ou un petit garçon, peu m'importe, je serai heureuse quand même. Après j'ai déjà quelques idées de prénoms qui me trottent dans la tête, mais je préfère garder le silence pour le moment.


le joueur derrière l'écran.


PSEUDO Chimène

PRÉNOM Chloé

ÂGE 17 ans

PAYS/RÉGION Disneylaaaaand  

OU AS-TU CONNU LE FORUM J'étais sur l'ancienne version :3

FRÉQUENCE DE CONNEXION 7j/7, 24h/24 et 365j/365

SCENARIO OU INVENTÉ Tout droit sorti de mon petit cerveau Razz

UN DERNIER MOT J'vous aimeuuuuuuuh  

CODE POUR PERSONNAGE INVENTÉ
Code:
<a href="http://bbme.forumactif.org/u79"><ghi>Sara Canning ✛</ghi></a> pseudo




Dernière édition par Eira Svensson le Sam 13 Sep - 12:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

âge : 27 ans
statut : Fiancée à un homme parfait ♥
enfant(s) : Enceinte de 30 semaines, bébé pointera le bout de son nez dans 10 semaines ♥
occupation : Pianiste professionnelle
petit plus : A perdu sa mère lorsqu'elle avait dix ans, est toujours rongée par la culpabilité de ne pas lui avoir dit au revoir une dernière fois || A fait une très grosse chute de cheval à l'âge de quinze ans, ce qui lui a valu plusieurs mois d'hôpital || Son film préféré est Titanic et elle adore se le repasser en boucle.

pseudo : Chimène
avatar : Blake Sexy Lively
DC : Les deux bombes Sadie & Katerina (a)
posts : 311 points : 0
inscrit le : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Jeu 11 Sep - 21:01



IL ÉTAIT UNE FOIS
l'histoire de ma vie !


Fjällbacka

Fjällbacka, petite ville de Suède, de la commune de Tanum, comté de Västra Götaland. Population : 859 habitants permanents. C’est là-bas que je suis née. Le 2 juillet 1987, par un bel après-midi d’été. Mon père était professeur de piano, c’est peut-être de là que m’est venue ma passion. Ma mère elle, était propriétaire d’une petite boutique dans le centre de la ville. Et pour tout vous dire, j’avais aussi un frère, de presque dix ans mon aîné. Quelques années après sa naissance, mes parents avaient longtemps essayé d’avoir un autre enfant, en vain. Ils avaient d’ailleurs abandonné l’idée d’être de nouveaux parents lorsque ma mère a appris sa seconde grossesse. Quelle ne fut pas leur bonheur en apprenant la nouvelle. J’étais en quelque sorte leur petit miracle. Le seul l’ayant mal pris, c’était mon frère. Après tout, il avait passé dix ans à être le seul enfant de la famille, le « préféré » des parents, puisque personne n’était là pour lui faire de l’ombre. Et mon arrivée menaçait de tout bousculer dans sa petite vie. Durant toute la grossesse de ma mère, et même durant quelques mois après ma naissance, il m’a détesté. Et puis un jour, allez savoir pourquoi, il a fini par craquer. Ce jour-là, il est devenu officiellement mon grand frère, mon protecteur, puis par la suite, mon « idole », mon modèle…


Le temps s'est arrêté, tout a continué. Et ça fait mal, oui ça fait mal...

Il faisait beau cet après-midi-là. Beau et chaud, comme le jour de ma naissance. Je venais d’ailleurs de fêter mes dix ans. Et alors que j’aurai dû me réjouir d’entamer une nouvelle tranche de ma vie, je pleurais la disparition d’un être cher. Ma mère, après un an et demi passé à se battre contre un cancer du rectum, venait de s’éteindre. Du haut de mes dix ans, j’avais longtemps été persuadée que tout ceci n’était qu’une mauvaise passade, que maman allait guérir et que tout redeviendrait comme avant. Qu’elle irait de nouveau bien. Ce n’est que quelques jours avant sa mort que j’ai compris que je me leurrais et que rien ne serait plus jamais comme avant. Je me souviens encore des derniers adieux qu’elle m’a faits. Je me souviens d’elle, couchée dans son lit, les traits tirés par la fatigue et par la douleur qui la rongeait, la morphine n’ayant plus aucun effet sur elle. Je me souviens de son teint légèrement jaunis et de son faible sourire, tandis qu’elle serrait ma main dans la sienne. Assise sur le lit à ses côtés, je ne parvenais pas à réaliser que dans quelques jours elle ne serait plus là. Je me souviens encore de ses mots. « Ne pleure pas ma chérie, soit forte. Pour moi. » Tandis que les larmes ruisselaient sur mes joues, flot intarissable. C’est la dernière fois que je la vis. Ce jeudi soir. J’avais quitté la chambre, toujours en larmes et, après un moment à pleurer, on m’avait demandé si je voulais l’embrasser une dernière fois, aller la voir une dernière fois. J’ai refusé. J’ai refusé et ce refus me ronge encore…
Après ça, je ne fus plus autorisée à entrer dans sa chambre. Et c’est le dimanche après-midi, alors que j’étais chez mes grands-parents, que mon père vint m’annoncer le décès de celle qui m’avait mise au monde. C’est ce jour-là que mon âme d’enfant s’est brisée à tout jamais. Perdre sa mère à dix ans, ça vous fait grandir bien plus vite que prévu. Je ne pouvais plus compter que sur mon père et mon frère. Mon frère qui, le jour de l’enterrement, était resté à mes côtés durant toute la cérémonie, me serrant la main si fort que mes doigts s’en souviennent encore. Et tandis que nous marchions ensemble vers la tombe de notre mère pour un dernier adieu, je compris que la vie n’était pas tendre. Le temps s’était arrêté pour moi, mais tout allait continuer. Et ça ferait mal. Oui, ça ferait mal…
Te voir tomber au combat, moi je n'oublie pas.

Vers l’âge de quinze ans, j’étais désignée comme jeune espoir de l’équitation suédoise et j’avais un avenir tout tracé devant moi. Après la mort de ma mère, j’avais commencé à monter à cheval avec une grande assiduité, prenant plusieurs heures de cours par semaine. J’ai travaillé d’arrache-pied, donnant tout ce que j’avais pour arriver à un tel niveau en si peu de temps. N’étant pas spécialement une lumière à l’école, je voulais absolument faire quelque chose de ma vie. Réussir pour que ma mère soit fière de moi, de là où elle était. Et je touchais mon rêve du bout des doigts, j’étais sur le point de l’atteindre. Jusqu’au jour où je fis une chute. Une chute plus importante que les autres. Entrée dans le triple, un cheval un peu plus chaud qu’à l’accoutumée. Un, deux, trois… Oxer. Une foulée. Verticale. Une foulé. Nouveau verticale. Virage serré afin d’atteindre l’oxer polonais situé un peu plus loin. Pas assez de galop dans la courbe, de mauvaises conditions pour aller sauter, je le savais et lui aussi. Mon cheval au grand cœur. Et pourtant, pourtant… Un, deux, trois. Battue des antérieurs, battue des postérieurs, phase ascendante… Les antérieurs qui touche violemment la barre, déséquilibrant l’équidé qui tombe lourdement sur les barres, emportant l’obstacle avec lui. Il heurte le sol avec fracas, se brisant net les grands sésamoïdes, m’écrasant au passage. Multiples fractures, clavicule brisée, traumatisme crânien et début d’hémorragie interne. L’hôpital pour moi, l’euthanasie pour lui. Nouveau coup dur dans ma vie. Tous mes espoirs réduits en miettes en même temps que l’avaient été mes os sous l’impact. Après ça, je perdis goût à la vie pendant un bon moment…


Le groupie de la pianiste...

C’est le piano qui m’a redonné goût à la vie. Après mon accident, j’ai mis un long moment à m’en remettre. Mais j’y suis parvenue. Et c’est cet instrument magnifique qui m’y a aidé. Mon père m’a tout appris. Et jouer me procurait une sensation de réconfort et de sécurité tellement intense que je m’asseyais devant le piano dès que j’en avais l’occasion. J’ai tout de suite su, en effleurant les touches, que ma vie se résumerait à ça. Mon père était professeur de piano et moi, je serai pianiste professionnelle. Alors certes, en commençant à seize ans, je n’étais pas vraiment aidée. La plupart des grands pianistes jouaient depuis leur plus jeune âge. Bon, j’avais moi-même déjà touché à cet instrument lorsque j’étais petite, mais j’avais abandonné au bout de quelques années, décrétant que ça n’était pas pour moi. Et cette année de mes seize ans, j’avais été persuadée du contraire. Rien n’aurait pu me décourager. Et dans un sens, j’ai bien fait de ne pas abandonner. C’est grâce à la musique que j’ai connu l’homme que je peux aujourd’hui caractériser sans aucune hésitation comme étant l’homme de ma vie. Byron McClain. Le plus drôle dans toute cette histoire, c’est qu’au début je ne pouvais pas le supporter. Je l’avais remarqué pour la première fois lors de l’un de mes concerts, à Tokyo. Il était mignon, on ne pouvait pas le nier. Mais je me disais que ce n’était qu’un spectateur comme un autre et que je ne le reverrai jamais. Pourtant… Je l’ai revu. Et pas qu’une fois. Pas au début. Au début je recevais une rose rouge à la fin de chaque concert, ce qui m’intriguait. Comment me douter que les fleurs venaient de cet homme ? Alors j’ai commencé à faire un peu plus attention aux personnes qui se trouvaient dans la salle. Et c’est là que j’ai commencé à le revoir. En vérité, je l’ai revu à chacun de mes concerts, ce qui sur le coup m’a énervé. Savoir que j’étais suivie par un homme que je ne connaissais pas, ça me faisait peur. Et si ça avait été un psychopathe ? Alors lorsqu’un jour, accompagné de l’une des roses, j’ai trouvé un petit mot sur lequel était noté « Appelez-moi » avec un numéro de téléphone, je n’ai pas hésité. Je voulais faire comprendre à cet homme que je n’étais pas intéressée et qu’il devait cesser de me suivre de la sorte. Je dois bien avouer que le soir où je l’ai véritablement rencontré, je n’ai pas été très tendre avec lui. Pourtant il ne s’est pas départi de son calme et a simplement attendu que j’ai fini de l’agresser pour me proposer de venir boire un verre avec lui. Sur le coup j’ai refusé. Avant d’accepter et de découvrir un homme incroyable dont je suis tombée amoureuse petit à petit.
Nouvelle vie

Aujourd’hui, cela fait deux ans que Byron partage ma vie. Il y a de cela quelques mois, il a été obligé d’aller s’installer à Cork, ayant appris qu’il était le papa d’une petite fille de cinq ans et qu’il allait devoir s’en occuper à plein temps, sa mère ayant décidée de l’abandonner. Je ne l’ai pas suivi là-bas, j’avais pas mal de concerts à assurer et je ne pouvais pas me permettre de le suivre de la sorte. Durant cette période, nous avons eu quelques bas, sans gravité heureusement. Lorsque mes concerts furent terminés pour cette période, je vins immédiatement m’installer à mon tour à Cork. Mais pas avec Byron. Nous n’avions jamais parlé de vivre ensemble, après deux ans de relation, et je trouvais donc normal d’avoir mon propre appartement. Seulement voilà, il y a un peu plus de trois mois j’ai appris que j’étais enceinte. Et cette nouvelle risque de tout bousculer et de fortement accélérer les choses entre nous…





Dernière édition par Eira Svensson le Ven 12 Sep - 23:57, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Jeu 11 Sep - 21:06

Comme toujours un avatar de malade:cœur:

prends une voix méchante: Tu fais souffrir mon frère ca va mal aller
Revenir en haut Aller en bas

âge : 26 ans
statut : Célibataire
enfant(s) : Aucun
occupation : Militaire dans les para + Agent de sécurité à Cork
petit plus : A essayé de tué sa mère à 13 ans + C'est muré dans un mutisme suite à sa tentative de meurtre + C'est l'armée qui l'a sauvé + Est très proche de ses camarades d'armes, même s'il n'en parle jamais + A vu des horreurs tous les jours en Afghanistan; Irak ou Centrafrique + Fais des cauchemars toutes les nuits + Ne souhaite que deux choses : retourner sur le terrain et être en couple avec son meilleur ami, or c'est incompatible pour lui. + est fan de sport, surtout pour se défouler.

pseudo : maev20
avatar : Tyler hoechlin
crédits : argents
DC : La jolie azma
posts : 817 points : 1406
inscrit le : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Jeu 11 Sep - 21:06

bienvenue par ici !! :)

_________________

   
It's gonna be alright
On croit toujours que certaines relations sont si fortes qu'elles pourront résister à tout, mais ce n'est pas vrai. La confiance qui s'étiole, la lassitude, les mauvais choix, les soleils trompeurs de la séduction, la voix chaude des sales cons, les longues jambes des sales connes, les injustices du destin : tout concourt à tuer l'amour. Dans ce genre de combat inégal, les chances de victoire sont minces et tiennent plus de l'exception que de la règle. ~ byendlesslove.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t69-alex-kill-me-not-him#158

âge : 27 ans
statut : Fiancée à un homme parfait ♥
enfant(s) : Enceinte de 30 semaines, bébé pointera le bout de son nez dans 10 semaines ♥
occupation : Pianiste professionnelle
petit plus : A perdu sa mère lorsqu'elle avait dix ans, est toujours rongée par la culpabilité de ne pas lui avoir dit au revoir une dernière fois || A fait une très grosse chute de cheval à l'âge de quinze ans, ce qui lui a valu plusieurs mois d'hôpital || Son film préféré est Titanic et elle adore se le repasser en boucle.

pseudo : Chimène
avatar : Blake Sexy Lively
DC : Les deux bombes Sadie & Katerina (a)
posts : 311 points : 0
inscrit le : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Jeu 11 Sep - 21:39

Cassie -> Oui, Sara est parfaite Merciiiiii, mais t'inquiète, je lui ferai pas de mal à ton frangin Razz

Alex -> Merci

_________________
never let me go
A drop in the ocean, a change in the weather. I was praying that you and me might end up together. It's like wishing for rain as i stand in the desert. But I'm holding you closer than most, cause you are my heaven. @ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

âge : 29 ans.
statut : Célibataire.
enfant(s) : Pas d'enfants pour le moment.
occupation : Pédiatre.
petit plus : J'ai faillis être papa à l'âge de 18 ans, mais mon ex a fait une fausse couche ~ J'ai perdu un de mes meilleurs amis à l'âge de 13 ans ~

avatar : Simon Ehrlacher
posts : 154 points : 3
inscrit le : 08/09/2014

MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Jeu 11 Sep - 21:44

Bienvenue :)

_________________

«Suis ton cœur pour que ton visage rayonne durant le temps de ta vie.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t111-alexis-attention-j-arrive http://bbme.forumactif.org/t130-alexis-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdes

âge : vingt-sept ans.
statut : mariée, mais ne s'en souvient pas.
enfant(s) : kalina, un an.
occupation : ancienne officière de police maintenant vendeuse dans une boutique de vêtements.
petit plus : enceinte de trois mois d'un sexy inconnu.

pseudo : sab*/loveless
avatar : amber heard.
crédits : .sparkle + tumblr.
DC : schizo (célia, tomey & maxym).
posts : 1473 points : 225
inscrit le : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Ven 12 Sep - 5:14

re-bienvenue sur BME & contente de voir que tu as finalement trouvé ton DC bon courage pour cette nouvelle fiche

_________________
and it feels like i'm drowning...
» Je croyais que je savais où j’allais, je croyais que j’avais tout planifié… en fait, je me doutais de rien. Ce n’est pas étonnant comme la vie peut être une chose, et en instant se transformer en une autre chose. Tout peut basculer en un fragment de secondes, en un battement de paupières. La vie, c’est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t44-time-changes-everyone-roxy http://bbme.forumactif.org/t86-and-if-one-day-you-forget-everything-roxy#284

âge : 27 bananes (a)
statut : Mariée, mais c'est compliqué.
enfant(s) : Une petite fille d'un an, Kalina.
occupation : Sage-femme.
petit plus : Elle est tombée enceinte à l'âge de dix-sept ans, mais n'en a jamais parlé à personne, pas même à sa femme, seule sa meilleure amie de l'époque était au courant || Elle a couché avec son meilleur ami, qui n'est autre que le père du bébé dont elle a avorté dix ans plus tôt, alors que sa femme amnésique s'était enfuie à Londres.

pseudo : Chimène
avatar : Scarlett Perfect Sexy Johansson
crédits : Liliana (avatar)
DC : Eira & Katerina
posts : 1065 points : 88
inscrit le : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Ven 12 Sep - 9:27

Merci Roxychou

_________________
Because I love you ♥
You're losing your memory now. Wake up, it's time little girl, wake up ! All the best of what we've done is yet to come. Wake up, it's time little girl, wake up ! Just remember who I am in the morning. You're losing your memory...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Ven 12 Sep - 9:28

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas

âge : 27 bananes (a)
statut : Mariée, mais c'est compliqué.
enfant(s) : Une petite fille d'un an, Kalina.
occupation : Sage-femme.
petit plus : Elle est tombée enceinte à l'âge de dix-sept ans, mais n'en a jamais parlé à personne, pas même à sa femme, seule sa meilleure amie de l'époque était au courant || Elle a couché avec son meilleur ami, qui n'est autre que le père du bébé dont elle a avorté dix ans plus tôt, alors que sa femme amnésique s'était enfuie à Londres.

pseudo : Chimène
avatar : Scarlett Perfect Sexy Johansson
crédits : Liliana (avatar)
DC : Eira & Katerina
posts : 1065 points : 88
inscrit le : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Ven 12 Sep - 9:33

Merciiiiiiii

_________________
Because I love you ♥
You're losing your memory now. Wake up, it's time little girl, wake up ! All the best of what we've done is yet to come. Wake up, it's time little girl, wake up ! Just remember who I am in the morning. You're losing your memory...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Ven 12 Sep - 17:18

Bienvenue demoiselle <3
Revenir en haut Aller en bas

âge : 27 bananes (a)
statut : Mariée, mais c'est compliqué.
enfant(s) : Une petite fille d'un an, Kalina.
occupation : Sage-femme.
petit plus : Elle est tombée enceinte à l'âge de dix-sept ans, mais n'en a jamais parlé à personne, pas même à sa femme, seule sa meilleure amie de l'époque était au courant || Elle a couché avec son meilleur ami, qui n'est autre que le père du bébé dont elle a avorté dix ans plus tôt, alors que sa femme amnésique s'était enfuie à Londres.

pseudo : Chimène
avatar : Scarlett Perfect Sexy Johansson
crédits : Liliana (avatar)
DC : Eira & Katerina
posts : 1065 points : 88
inscrit le : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   Sam 13 Sep - 0:24

Merci

_________________
Because I love you ♥
You're losing your memory now. Wake up, it's time little girl, wake up ! All the best of what we've done is yet to come. Wake up, it's time little girl, wake up ! Just remember who I am in the morning. You're losing your memory...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Eira ☼ You jump, I jump, right ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Eira ☼ You jump, I jump, right ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eira ☼ You jump, I jump, right ?
» (F/LIBRE) ALYCIA DEBNAM-CAREY ≡ you jump, i jump.
» accessoire pour la skate
» Lait de jument / ânesse
» Le plus haut saut en parachute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: la naissance :: les actes de naissance :: fiches validées-