AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

âge : 37 (bientôt mais il dit 36, chuuuuttt)
statut : With everybody ♥ (Single)
enfant(s) : None.
occupation : Prof de biologie et d'art dramatique en cycle secondaire depuis 14 ans. Donne des cours pour adultes en ville.
petit plus : a une soeur biologique qu'il ne connait pas + sa fiancée est décédé enceinte + a élévé sa fille comme la sienne avant qu'elle s'en aille + aime tellement l'humanité qu'il en souffre + ne veut plus jamais donner son coeur + aime enseigner et transmettre plus que tout + Est soit adoré par ses élèves soit détesté + porte une alliance même s'il n'a jamais été marié +

pseudo : Matsy
avatar : David Fucking Tennant ♥
crédits : Dinosaure et tumblr
DC : MON BYBY D'AMOUR
posts : 96 points : 1
inscrit le : 13/10/2014

MessageSujet: Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]   Jeu 16 Oct - 18:27

:.. Petite clope du matin avant le petit déjeuner. Celle-là, impossible de la louper. Il se mettait à sa fenêtre et Othello venait prendre son bol de caresses contre lui. Ses ronrons adorés lui permettaient toujours de passer une bonne journée. Aujourd’hui le temps était gris. Il avait les premières années aujourd’hui… C’était le début de l’année et les élèves le testaient encore. Pas pour longtemps, sa dernière gueulante sur le manque de travail avait refroidit pas mal. C’était toujours difficile d’être sur le fil entre le prof sympa et dynamique et l’autorité qu’il devait présenter. La fumée s’échappa dans le ciel blanchi. Il voyait Milli aujourd’hui. Il soupira avant d’écraser sa clope dans le cendrier presque plein.

:.. A chaque fois qu’il pensait à Milli, il pensait à Joyce et comme à chaque fois qu’il pensait à elle, il avait le bourdon. Même après 3 ans, il avait toujours ce même effet, moins vif, moins brulant mais toujours présent. Othello vint ronronner autour de ses jambes tandis qu’il faisait son lit. Rasage, petit déjeuner. La journée se passa bien. Il revint en fin d’après-midi à l’appart pour corriger des copies, surfer sur le net tranquillement et puis mis son imper et sorti. La journée avait tenu ses promesses, il pleuvait, mais ça ne m’empêcherait pas de passer une bonne soirée. En même temps, en Irlande, on comptait plus facilement les journées de beau temps que les journées de pluies. Et puis quoi de mieux que la chaleur d’un bar pour que tout aille mieux ?

:.. Ca faisait quelques semaines qu’il n’avait pas vu Millicent mais c’était toujours un plaisir que de la rencontrer. A bien y réfléchir, depuis ces 3 dernières années elle était devenue sa meilleure amie. L’une des rares qu’il appréciait et qui l’appréciait et qui savait un peu ce qu’il avait traversé. Dean n’aimait pas parler de lui. C’était contre-productif selon lui, par contre, il accordait à ses semblables une oreille toute particulièrement attentive. On n’écoutait pas assez les gens et on s’écoutait trop. Il avait bien fait l’essai de s’écouter, on savait bien ce que ça avait fait. La vie n’était pas faite pour qu’on la passe ivre mort dans un caniveau ou à se battre comme des poivrots.

:.. Il arriva dans le petit café où ils s’étaient donné rendez-vous, Dean aurait bien invité Millie chez lui mais il avait un peu honte de son appart. Et puis on était bien ici, on était à l’abri des oreilles indiscrètes et en même temps on pouvait boire un bon thé tranquillement. Il était un peu en avance et s’assit à l’intérieur, retirant son manteau déjà trempé. La serveuse alla tout de suite vers lui mais il leva le doigt en disant qu’il attendait quelqu’un. Elle lui fit un sourire qu’il lui renvoya puissance 1000 avec un clin d’œil en ajoutant qu’elle était parfaite, elle en rougit presque. Il leva les yeux et vit que Milli était arrivée. Il se leva tout de suite pour l’accueillir.

- Hello miss !!! Comment tu vas ?


:.. Il se rassit tranquillement après l'avoir enlacée avec toute son amitié. Dans son message, elle semblait plutôt pressée de lui parler. Dean adorait les potins et avait hâte de savoir ce qu'il en retournait pourvu bien sûr que ce ne soit rien de grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t565-dean-c-est-une-longue-histoire http://bbme.forumactif.org/t584-deanounet-teaching-is-my-vocation#10452

âge : 35 ans
statut : Maman célibataire
enfant(s) : Un petit garçon du nom de Noah
occupation : styliste, possède sa propre boutique de vêtements
petit plus : + Est toujours amoureuse de son ex. malgré qu'elle a un nouveau copain

pseudo : keep smiling
avatar : Jennifer Morrison
crédits : tearsflight
posts : 268 points : 219
inscrit le : 14/10/2014

MessageSujet: Re: Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]   Ven 17 Oct - 13:35




petit bavardage entre amis
La journée passa beaucoup trop longuement à mon goût. La raison dans tout ça je la connaissais très bien : ce soir j'avais rendez-vous avec Dean et j'étais beaucoup trop impatiente. Et comme toujours lorsqu'on se réjouit de quelque chose, le temps nous joue des tours. A croire que le temps s'arrête pour que jamais n'arrive ce moment tant attendu. Et une fois qu'on est enfin arrivé à ce moment-là, les minutes défilent comme des secondes. En plus à la boutique il n'y avait pas grand monde ce jour-là, tout pour faire passer la journée encore plus lentement. Mais elle finit tout de même par toucher à sa fin et je rentrais chez moi, pressée de retrouver celui qui est devenu aujourd'hui mon meilleur ami. Cela fait longtemps qu'on se connaît tous les deux et je dois dire qu'il a très vite pris une place très importante dans ma vie. Je me préparais rapidement à la maison, prenant une bonne douche et enfilant un jean et un haut très simple. Le temps n'était pas terrible aujourd'hui. En même temps, ce n'était pas franchement étonnant. Il est plutôt rare que le soleil brille ici à Cork. C'est une question d'habitude. Peu importe le temps, la soirée s'annonçait génial de toute façon. J'enfilais rapidement ma veste et attrapais mon sac avant de sortir de chez moi pour rejoindre Dean. Noah passait la soirée chez sa tante, Kathleen. Elle avait gentiment accepté de me le garder le temps que je passe un moment avec Dean. Heureusement que j'avais mes soeurs et ma baby-sitter Katerina parfois pour me dépanner dans ce genre de moment. Aujourd'hui j'avais vraiment besoin de parler. Il fallait que je parle avec Dean de ce qu'il s'était passé il y a de ça deux jours en arrière et pour cela Noah ne pouvait certainement pas être là. Je n'avais pas encore eu la force d'avouer les choses à mon fils, en même temps je ne voulais pour le moment pas du tout qu'Aidan rentre dans sa vie. Il ne méritait cetainement pas de pouvoir revoir son fils aussi rapidement.

Arrivée au lieu de rendez-vous, je poussais la porte du café et repérait assez rapidement Dean. La serveuse se trouvait à ses côtés et je ne ratais absolument rien du clin d'oeil et du sourire qu'il lui lança. Un sourire s'étira alors automatiquement sur mes lèvres. J'étais tout simplement contente de revoir mon meilleur ami. Je m'approchais de sa table. Une fois à sa hauteur je me baissais pour lui déposer un baiser sur sa joue, une habitude entre nous, alors qu'il me saluait. Salut toi ! Je vois que tu étais encore entrain de draguer la serveuse... Je laissais échapper un petit rire avant de retirer ma veste et de prendre place en face de lui. La soirée s'annonçait vraiment parfaitement bien. Je vais très bien... Enfin presque. Et toi alors comment ça va ? Dean et moi nous sommes vraiment rapprochés depuis un bout de temps maintenant. Mais je savais parfaitement que le fait de me voir ne le rendait pas toujours très heureux. Je savais que ma vision lui évoquait le souvenir de sa défunte femme. Elle était mon amie depuis un petit moment, mais malheureusement elle nous a quittée bien trop vite. J'ai essayé d'aider Dean du mieux que je le pouvais à ce niveau-là, mais je savais bien que je ne pouvais rien faire pour lui enlever cette douleur. Elle restera à jamais en lui, en même temps je ne connais certainement pas beaucoup de personnes qui prendraient bien le fait que leur femme soit décédée.

© charney


_________________

« Sometimes, when you don't ask questions, it's not because you are afraid that someone will lie to your face. It's because you're afraid they'll tell you the truth. » Jodi Picoult
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t569-millicent-you-only-live-once-but-if-you-do-it-right-once-is-enough http://bbme.forumactif.org/t581-millicent-you-only-live-once-but-if-you-do-it-right-once-is-enough

âge : 37 (bientôt mais il dit 36, chuuuuttt)
statut : With everybody ♥ (Single)
enfant(s) : None.
occupation : Prof de biologie et d'art dramatique en cycle secondaire depuis 14 ans. Donne des cours pour adultes en ville.
petit plus : a une soeur biologique qu'il ne connait pas + sa fiancée est décédé enceinte + a élévé sa fille comme la sienne avant qu'elle s'en aille + aime tellement l'humanité qu'il en souffre + ne veut plus jamais donner son coeur + aime enseigner et transmettre plus que tout + Est soit adoré par ses élèves soit détesté + porte une alliance même s'il n'a jamais été marié +

pseudo : Matsy
avatar : David Fucking Tennant ♥
crédits : Dinosaure et tumblr
DC : MON BYBY D'AMOUR
posts : 96 points : 1
inscrit le : 13/10/2014

MessageSujet: Re: Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]   Ven 17 Oct - 15:42

:.. Millicent était magnifique comme à son habitude. Dean ne pouvait s’empêcher de remarquer que c’était une belle femme. Elle prenait toujours soin d’elle et avait un sourire très lumineux qui mettait en avant ses hautes pommettes. Bien sûr, il se gardait de lui dire. Mais c’était toujours agréable de la voir inchangée malgré  le temps qui passait. Sa remarque lui déclencha un léger rire saccadé. Tout de suite.. Bon, oui, c’est vrai qu’il aimait bien charmer ceux et celles qui passaient sous son nez. Mais ce n’était jamais méchant. La plupart du temps les gens autour de lui prenaient bien cette façon qu’il avait de parler et de sourire aux gens comme s’il avait envie de mettre la terre entière dans son lit. Oh, ça ne l’aurait pas dérangé, mais les relations humaines ne marchent pas vraiment ainsi… Et Dean n’aimait pas tout le monde, loin de là. Il avait son caractère et ses préférences, mais ça aussi, il préférait le garder pour lui… La plupart du temps.

:.. Lorsque qu’elle annonça qu’elle n’allait pas si bien son sourire tomba. Ca n’augurait rien de bon. Il s’était considérablement rapproché de Millicent après la mort de sa femme, enfin sa femme sa fiancée puisque le mariage n’avait jamais eu lieu. Machinalement, il faisait tourner de temps en temps son alliance de son pouce gauche. C’était un geste qu’il faisait de manière totalement anodine et naturelle. Une sorte de tic qui le rassurait. Bref, tout cela pour dire que depuis ces 3 années, Milli avait rarement paru aussi inquiète que cela. Il se rappelait Joyce lui raconter que son petit ami c’était barré en la laissant enceinte mais à cette époque, il n’avait pas de visage à mettre sur ce prénom et ce fut beaucoup plus tard qu’il avait eu la vraie version de Millicent. Il était loin de connaître tous les détails par contre. Ce qu’il savait c’est que son petit garçon n’était pas de son petit ami actuel.

- Bien écoute ça va plutôt bien. J’ai cru que j’allais plaquer un élève contre le mur avant la fin de la journée mais rien d’original. - Il rigolait bien sûr. Quoique parfois ça aurait été bien pratique. - Ah, et je vais prendre en garde un chat à partir de demain, je fais ma BA.

:.. Enfin voilà les petits news. Petites hein parce qu’on a jamais vraiment tout en tête dès les premières questions il faut bien le dire. Il y avait aussi l’anniversaire de la mort de Joyce qui arrivait d’ici deux semaines mais ce n’était vraiment pas le moment, ni le sujet. Dean, l’homme aux chats, enfin, il ne fallait pas le crier sur les toits non plus. Il avait sa réputation. Mais être dans un appartement trop vide lui était devenu rapidement toxique. C’est pour cela qu’il avait adopté Othello. C’était le chat le moins violent au monde à part pour les mouches mais c’était autre sujet.

- Et toi alors ? Tu as des soucis ?
- Il fronça les sourcils, réellement inquiet pour son amie. - Je peux aider ?

:.. Il espérait que ce ne soit rien de grave et puis si c’était pour un service, il proposa de manière naturelle son aide. Il ne voulait pas mettre Milli dans l’embarras. Il était toujours soucieux du bien-être de ceux qui lui étaient chers. Tant pis pour celui des autres, il n’était pas mère Theresa non plus. Mais Dean se demandait parfois ce qu’il ne ferait pas pour ses vrais amis et sa famille. Aujourd’hui, il n’y avait plus qu’eux qui comptaient, ils étaient ce qu’il avait de plus cher et si l’un d’eux allait mal alors il aurait pu tout donner. Millicent le savait, Dean savait qu'elle lui aurait sans doute rendu la pareil s'il avait besoin. D'ailleurs, elle avait été là et elle était toujours là et rien que pour ça il avait une grande amitié pour elle. A un moment où il avait tout envoyé baladé, elle avait répondu présente lorsqu'il avait eu besoin de renouer des contacts. Et même s'ils avaient peu parlé au début... Il y avait entre eux la confiance réciproque des vraies amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t565-dean-c-est-une-longue-histoire http://bbme.forumactif.org/t584-deanounet-teaching-is-my-vocation#10452

âge : 35 ans
statut : Maman célibataire
enfant(s) : Un petit garçon du nom de Noah
occupation : styliste, possède sa propre boutique de vêtements
petit plus : + Est toujours amoureuse de son ex. malgré qu'elle a un nouveau copain

pseudo : keep smiling
avatar : Jennifer Morrison
crédits : tearsflight
posts : 268 points : 219
inscrit le : 14/10/2014

MessageSujet: Re: Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]   Dim 19 Oct - 17:06




petit bavardage entre amis
Comme toujours, je savais que ce moment que j’allais passer avec Dean allait parfaitement bien se dérouler. Il a toujours été un ami très important à mes yeux, ce qu’on peut qualifier comme un meilleur ami si vous préférez. J’ai toujours tout fait pour me montrer présente pour lui depuis la mort de Joyce. Elle était une amie très chère à mes yeux également et sa mort a été plutôt difficile à encaisser. Mais mon chagrin n’était rien comparé à celui de son futur époux. Il m’avait paru donc évident qu’il aurait besoin de mon aide pour surmonter tout ça. J’ai toujours été très sensible pour ce genre de choses. Après tout j’ai fait exactement la même chose pour ma petite sœur lorsqu’elle a perdu également son fiancé. Tomey. Une période également très difficile pour elle, où la présence de sa sœur ou d’un ami est primordiale. En entrant dans ce petit café, je ne fus pas surprise de le voir avec le sourire aux lèvres. Il l’avait toujours. Comme s’il tentait de répandre la joie autour de lui. Dean m’avait touché dès nos premières rencontres. Il n’avait certainement pas eu la vie la plus facile qui soit et pourtant, il semblait presque heureux. Enfin ce sourire cachait bien des souffrances croyez-moi. Il était professeur et comme à son habitude, il aimait me raconter ses journées au travail. Sans pour autant aller dans les détails. Une petite plaisanterie lancée en début de conversation pour bien démarrer ce rendez-vous. Je souriais légèrement, l’humeur n’étais pas vraiment là de mon côté. Pas depuis le retour d’Aidan. Ils sont si affreux que ça tes élèves ? Je laissais tout de même échapper un petit rire alors que Dean poursuivait pour me dire qu’il allait prendre un chat à partir de demain. Ah mais c’est super ça ! Il s’appellera comment ? J’adorais les petits chats, mais je n’en avais jamais eu. Sans doute par manque de temps, j’avais déjà assez à faire avec le petit Noah à la maison. Et puis il y avait aussi mon petit copain Thayer. Je peux vous dire que gérer ces deux-là ce n’est pas une mince affaire.

Dean me posa ensuite des questions au sujet de ma réponse très peu positif. Je n’allais pas très bien c’était un fait et j’avais vraiment besoin d’en discuter avec quelqu’un. Qui de mieux que Dean pour cela ? Je savais qu’il saurait bien me conseiller. Il me proposa même de l’aide au cas où. Ce ne serait pas vraiment utile, j’avais simplement besoin de ses conseils. J’avais l’impression d’être une horrible personne, surtout vis-à-vis de Thayer. Je m’étais mise avec lui en étant persuadée que notre histoire allait durer et que je serais heureuse avec lui, mais Aidan était revenu dans ma vie et il ne m’avait pas fallu très longtemps pour comprendre que j’éprouvais toujours des sentiments pour lui. Il restait le père de mon fils, celui que je devais épouser, l’homme de ma vie. Je savais qu’aucun homme ne pourrait le remplacer et puis en même temps il m’a fait souffrir nettement plus que n’importe quel homme. Mais c’est bien connu, quand on aime vraiment une personne on est prêt à lui pardonner n’importe quoi. Oui on peut dire que j’ai quelques soucis… J’ai reçu une visite il y a de ça deux jours en arrière. Une visite plutôt surprenante je dois t’avouer. Je respirais un bon coup. Je n’en revenais toujours pas de ce que j’étais entrain de raconter. Après sept ans je n’aurais jamais pensé qu’Aidan puisse revenir comme ça dans ma vie. Et pourtant c’était bel et bien le cas. Aidan est revenu à Cork. Il est venu chez moi il y a deux jours avec l’intention de revenir dans ma vie, de rencontrer son fils, de se rattraper quoi… Je m’appuyais contre ma chaise en poussant un soupir. J’étais totalement perdue. Depuis que j’avais eu cette nouvelle je me montrais très distante avec Thayer. Je ne voulais certainement pas lui faire du mal, il ne méritait pas ça. Depuis le début il a toujours été exemplaire et voilà que je risquais de mettre en péril toute notre relation pour celui qui a détruit ma vie il y a sept ans en arrière. C’était complètement fou je le savais bien. Et puis il faudrait encore que je discute avec Aidan, je ne comptais pas le laisser revenir aussi facilement, il devrait faire ses preuves. Mais mes sentiments étaient toujours là et c’était bien ça mon problème.

© charney


_________________

« Sometimes, when you don't ask questions, it's not because you are afraid that someone will lie to your face. It's because you're afraid they'll tell you the truth. » Jodi Picoult
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t569-millicent-you-only-live-once-but-if-you-do-it-right-once-is-enough http://bbme.forumactif.org/t581-millicent-you-only-live-once-but-if-you-do-it-right-once-is-enough

âge : 37 (bientôt mais il dit 36, chuuuuttt)
statut : With everybody ♥ (Single)
enfant(s) : None.
occupation : Prof de biologie et d'art dramatique en cycle secondaire depuis 14 ans. Donne des cours pour adultes en ville.
petit plus : a une soeur biologique qu'il ne connait pas + sa fiancée est décédé enceinte + a élévé sa fille comme la sienne avant qu'elle s'en aille + aime tellement l'humanité qu'il en souffre + ne veut plus jamais donner son coeur + aime enseigner et transmettre plus que tout + Est soit adoré par ses élèves soit détesté + porte une alliance même s'il n'a jamais été marié +

pseudo : Matsy
avatar : David Fucking Tennant ♥
crédits : Dinosaure et tumblr
DC : MON BYBY D'AMOUR
posts : 96 points : 1
inscrit le : 13/10/2014

MessageSujet: Re: Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]   Mer 22 Oct - 20:04

:.. Dean ne savait pas encore le nom du chat. Pour tout dire, il n’avait pas demandé. C’était une petite femelle, qui attendait l’adoption depuis un certain temps et qui serait bien mieux à attendre chez lui plutôt qu’au refuge. C’était son véto qui lui avait parlé de ça. Il lui avait donné le dépliant du refuge et puis Dean avait appelé, puis y était allé, puis il avait reçu une confirmation. C’était plutôt sympa.

- Je ne sais pas encore, mais c’est une petite femelle, tu pourras venir la voir si tu veux !


:.. Il espérait qu’Othello réagirait bien. Il avait l’habitude de l’emmener chez Lili et Ewen, ses parents adoptifs et il s’entendait plutôt bien avec Skitty, la chatte de la maison et puis bien sûr avec Roscoff, nouveau Hovawart noir de la famille. Il ne devrait donc pas avoir de souci mais sur son terrain... Ils avaient toujours vécu avec des animaux chez eux. Pourtant avant le décès de Joyce, Dean n’avait pas pris d’animal. Enfin si… Il avait eu Elie, un lapin nain qui se baladait dans son appart mais Elie était morte au bout de quatre-cinq ans après avoir croqué dans des fils électriques.

:... Dean écouta Millie avec intérêt et plissa les yeux dès qu’elle parla de « visite impromptue ». Aiden… Revenu voir la mère de son fils. Ca pour une nouvelle qui scotch c’est une nouvelle qui scotch. Et bah… Il attendit qu’elle ait fini de raconter son histoire. Il ne souriait plus, il écoutait avec intérêt. Cet homme-là avait de l’abnégation pour revenir comme ça sonner à la porte de son ex… Dean se demandait comment il réagirait si l’un de ses ex arrivait à la porte. Ils ne seraient sans doute pas très bien reçus. Rares étaient ceux qu’il gardait dans son cœur. Et celle qui l’aimait vraiment ne pouvait plus revenir de toute façon. Elle semblait paumée… Qui ne le serait pas ?

- Et tu l’aimes encore ?


:.. Le jeune prof était quelqu’un de direct. Il passa sa langue sur ses lèvres pour les humidifier, un tic de réflexion qu’il avait. Bien sur, il parlait d’Aiden. Le fait qu’elle ait un copain ne comptait pas vraiment aux yeux de Dean. Bien sûr, il allait falloir le prendre en compte mais ce qui comptait le plus c’était ce qu’elle ressentait, n’est-ce pas ? Millie savait sans doute déjà ce que Dean allait dire de tout ça… Il allait être honnête avec elle, comme il l’était toujours avec ses ami(e)s. Ce qu’il disait ne plaisait pas et il faisait parfois la gueule et râlait pour un rien mais… On ne pouvait pas lui reprocher sa sincérité. La serveuse débarqua tout sourire.

- Bonjour ! Qu’est-ce que vous prenez ? – Maintenant que votre amie est arrivée ?


:.. Dean fit un large sourire. Mais c’est qu’elle le charriait la petite serveuse. Il apprécia grandement la plaisanterie.

- Un double expresso pour moi, s’il vous plait.


:.. Commanda-t-il. Puis, après que la serveuse fut partie avec les commandes, il se refixa sur son amie.

_________________
I'd like to love you ♥ I really want you... But I'm still hurt...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t565-dean-c-est-une-longue-histoire http://bbme.forumactif.org/t584-deanounet-teaching-is-my-vocation#10452

âge : 35 ans
statut : Maman célibataire
enfant(s) : Un petit garçon du nom de Noah
occupation : styliste, possède sa propre boutique de vêtements
petit plus : + Est toujours amoureuse de son ex. malgré qu'elle a un nouveau copain

pseudo : keep smiling
avatar : Jennifer Morrison
crédits : tearsflight
posts : 268 points : 219
inscrit le : 14/10/2014

MessageSujet: Re: Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]   Ven 24 Oct - 14:17




petit bavardage entre amis
J'étais contente de voir comme Dean pouvait se réjouir d'accueillir ce nouveau petit chat chez lui. Je savais bien qu'il avait besoin de compagnie, surtout depuis que Joyce n'est plus là ! Les choses n'étaient vraiment pas évidentes pour lui, je le savais bien. Et si le fait d'avoir un nouveau petit compagnon pouvait le réjouir comme ça, alors moi j'en étais très heureuse également. Apparemment ce serait une petite femelle et il ne savait encore absolument pas comment elle serait nommée. Ah bah oui, je me réjouis de venir la voir même. Elle serait certainement adorable et elle va se plaire avec Othello ! Ah oui pour ça je n'en doutais pas une seconde, Othello était déjà tellement adorable. Je ne crois pas que ce soit vraiment un chat difficile à vivre. Enfin bref, quoi qu'il en soit j'espérais que tout ceci allait rendre heureux mon meilleur ami. Le sujet se tourna ensuite vers moi et mes petits problèmes. Je ne l'avais pas encore dit à Dean et c'était le moment de le faire. Le retour d'Aidan dans ma vie et toutes les questions qui commençaient à fleurir dans ma tête. Je ne savais plus vraiment quoi faire dans tout ça, j'étais même totalement perdue. Je me souviens encore de tout ce mélange d'émotions que j'ai pu ressentir lorsqu'il s'est retrouvé devant ma porte. Premièrement je ne m'attendais certainement pas à le voir revenir dans ma vie, pas après sept ans. Et pourtant il l'avait bel et bien fait. Ensuite, j'avais ressenti de la rage. De la rage parce que j'aurais préféré qu'il choisisse de revenir il y a de ça sept ans en arrière, avant même que je n'accouche de Noah, avant que je ne décide de refaire ma vie avec un autre. Mais c'était comme ça, pas de retour en arrière possible. Et puis au milieu de toutes ces émotions déjà difficile à gérer, j'avais clairement senti tout l'amour que j'ai pu éprouver pour lui remonter à la surface. Aidan était encore plus beau que dans mes souvenirs lorsqu'il est apparu devant ma porte. Même s'il n'avait pas l'air d'être au top de sa forme, pour moi il restait tellement parfait. Et puis il reste l'homme que je devais épouser et ça ce n'est pas rien. En plus, j'ai toujours su que j'aurais de la peine à l'oublier. Il m'a fallut du temps pour me décider à me mettre avec Thayer et au final aujourd'hui je suis avec lui tout en ayant toujours des sentiments pour mon ex. Dean me posa évidemment la question qui posait tous les problèmes dans cette histoire. Un mince sourire s'étira sur mes lèvres et je laissais échapper dans un murmure. Oui je l'aime. C'était difficile à avouer, je ne l'avais pas encore vraiment fait, pas à haute voix de cette manière. Mais pourtant c'était bel et bien le cas, je l'aimais toujours. Sauf qu'il y avait Thayer et que je ne me voyais vraiment pas le faire souffrir de la sorte. Je poussais un soupir tout en m'appuyant sur ma chaise, montrant clairement ma confusion dans cette histoire. L'arrivée de la serveuse interrompit notre conversation. Je levais mon regard vers elle, la gratifiant d'un de mes plus beaux sourires tout en prenant ma commande. Ce sera un cappuccino pour moi, s'il vous plaît. La politesse était pour moi quelque chose de primordial et je pense avoir toujours eu cette qualité. Du moins j'étais toujours tout mis en oeuvre pour ne pas oublier les bonnes manières et pour les transférer du mieux que je le peux à mon fils. La serveuse partit et Dean reposa son regard sur moi. Mon sourire s'effaça. Je ne sais plus quoi faire Dean. C'était... Je ne m'attendais pas à ressentir encore tout ça pour lui. Mais quand j'ai ouvert la porte et qu'il se trouvait là devant moi tous les souvenirs sont revenus. Les bons souvenirs. Je sais que ça a été un connard fini, qu'il m'a laissée seule avec mon fils. Mais son retour m'intrigue...

© charney


_________________

« Sometimes, when you don't ask questions, it's not because you are afraid that someone will lie to your face. It's because you're afraid they'll tell you the truth. » Jodi Picoult
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t569-millicent-you-only-live-once-but-if-you-do-it-right-once-is-enough http://bbme.forumactif.org/t581-millicent-you-only-live-once-but-if-you-do-it-right-once-is-enough

âge : 37 (bientôt mais il dit 36, chuuuuttt)
statut : With everybody ♥ (Single)
enfant(s) : None.
occupation : Prof de biologie et d'art dramatique en cycle secondaire depuis 14 ans. Donne des cours pour adultes en ville.
petit plus : a une soeur biologique qu'il ne connait pas + sa fiancée est décédé enceinte + a élévé sa fille comme la sienne avant qu'elle s'en aille + aime tellement l'humanité qu'il en souffre + ne veut plus jamais donner son coeur + aime enseigner et transmettre plus que tout + Est soit adoré par ses élèves soit détesté + porte une alliance même s'il n'a jamais été marié +

pseudo : Matsy
avatar : David Fucking Tennant ♥
crédits : Dinosaure et tumblr
DC : MON BYBY D'AMOUR
posts : 96 points : 1
inscrit le : 13/10/2014

MessageSujet: Re: Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]   Mar 28 Oct - 1:01

:.. Cette phrase murmurée changeait quand même la donne. Dean ne se demandait jamais s’il aimait encore ses ex. La réponse était non. Bien sûr que non. Une fois le deuil effectué il ne restait rien pour lui. Même plus de haine, même plus d’amour, parfois un peu de curiosité mal placée, mais surtout une profonde indifférence. Qu’il ou elle vive sa vie, soit heureuse ou triste, qu’il ou elle ait des enfants, de toutes façons ce n’était pas dans ses objectifs. Ceux et celles qu’il avait aimé, restaient sous forme de souvenirs joyeux dans son esprit, leur personne elle, tout entière était mise au buchée et brulée sans l’once d’un remord. Il reverrait Oliver aujourd’hui, par exemple, il lui claquerait sans doute la porte au nez. En même temps, Oli était un con et l’avait fait beaucoup souffrir. Et puis Oli avait une famille et même s’il était peut-être divorcé aujourd’hui Dean pouvait au moins dire qu’il n’y était pour rien là-dedans.

:.. Mais Millie était différente, Millie y avait sans doute toujours cru, au retour de son bien aimé. Elle avait toujours cru qu’un jour il reviendrait vers elle. Même lorsqu’elle s’était mise en couple avec son « meilleur ami ». En même temps il ne pouvait pas lui en vouloir Aiden était le père de son fils. Il n’y avait vraiment que les femmes pour avoir ce genre de comportement irrationnel. C’était plutôt étrange pour Dean qui avait toujours eu à cœur, malgré ses relations complexes et pas toujours très officielles d’être sur la même longueur d’onde que ses conquêtes. C’était presque impossible et dès que ça dérapait il coupait violemment les ponts mais bon. Il ne pensait pas qu’il aurait pu sortir avec sa meilleure amie une fois sa femme partie. D’ailleurs, il ne l’avait pas fait. Il y avait toujours eu Paige, sa confidente pendant sa relation avec Joyce. Paige qui lui plaisait. Autour de laquelle il tournait mais depuis le départ de Joyce, il avait été incapable de l’approcher de la même manière qu’avant. En même temps vouloir se caser n’était pas non plus une tare. Beaucoup se disait être mieux en couple que célibataires.

:.. Dean lui faisait face à la solitude. Il caressait l’envie de cracher sur son propre cœur pour qu’il s’enraille et qu’il arrête de le faire souffrir. Il n’était pas en misère sexuelle, parce qu’il avait des amants, mais en misère affective oui. Heureusement que Millie était là pour lui remonter le moral. Il y avait ses élèves, ses collègues et ses amis du théâtre mais… Il était incapable de dire ce qu’il voulait vraiment sortir, incapable de murmurer, lorsqu’il n’allait pas bien, sa peine à ces inconnus, qui ne l’étaient sans doute pas mais qui ne savaient pas. Qui ne savaient pas par quoi il était passé. Millie savait parce qu’Aiden était parti aussi, sans prévenir. Parce qu’elle aussi avait sombré et s’était débattue pour sortir la tête de l’eau. Il avait pour cette femme un respect immense.

:.. Et voilà qu’elle lui demandait de l’aide. A cet homme qui était parti et l’avait laissée sans rien. Il entendait cette phrase dans sa tête qui disait « Sortir avec ses ex, c’est un peu ravaler son propre vomi ». Et en même temps… Comment combattre l’amour quand il vient frapper à votre porte. Il fallait surtout voir Aiden. Dean ne le connaissait pas du tout. Son image perçait à travers le filtre de la pensée de Millie et était tantôt génial, tantôt un connard. D’ailleurs, elle ne se priva pas pour utiliser ce mot exactement pour le définir. Qui abandonne sa famille comme ça ? Un lâche sans doute. Est-ce que quelqu’un pouvait changer pour ne plus être lâche ? C’était difficile à dire. Les gens évoluaient, essayaient tout du moins mais… Il fallait de la vonlonté et du renoncement et qui aujourd’hui était capable de prétendre à ces deux qualités ? Dean prit un long temps pour répondre à son amie. Il savait que ses paroles comptaient pour elle et il ne voulait pas dire n’importe quoi.

- Millie… Je ne suis pas sûr de pouvoir te donner la clef. En tout cas, ce que je peux te dire c’est que tu dois y aller par étapes. Ne te précipite pas dans un sens ou dans l’autre… Assure-toi que ton ex soit sincère. Je ne le connais pas, je… Je ne sais pas vraiment qui il est et si tu peux lui faire confiance… Je ne peux pas te donner de meilleur conseil que de suivre ton cœur… Sans le brusquer... - Il marqua une pause et osa un léger sourire - Tu dois être heureuse qu’il soit de retour, non ? – Il marqua un deuxième temps – Thayer est au courant ? … C’est important qu’il sache tout de même, qu’importe ta décision future…

:.. C’était délicat car qu’importait sa décision elle allait forcement faire du tort à l’un d’entre eux. Peu de personne était dans la situation de son amie. Peu de personne aurait souhaité avoir à faire un choix entre l’amour et… Et quoi ? L’habitude ? La peur de rester seule ? La peur de blesser ? Se lancer, faire confiance était tellement difficile. Et en même temps, Thayer avait le droit de savoir. Il avait le droit de prendre aussi sa décision et de se battre ou bien de partir. Avoir le libre arbitre et ne pas subir une décision dont il n’avait même pas idée… La serveuse leur apporta leur commande avec un sourire en glissant la note. Dean ne regardait que Millie, se demandant comment il allait faire pour l’aider et si ce qu’il lui disait l’aidait ou au contraire la plongeait d’autant plus dans le trouble.

_________________
I'd like to love you ♥ I really want you... But I'm still hurt...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t565-dean-c-est-une-longue-histoire http://bbme.forumactif.org/t584-deanounet-teaching-is-my-vocation#10452

âge : 35 ans
statut : Maman célibataire
enfant(s) : Un petit garçon du nom de Noah
occupation : styliste, possède sa propre boutique de vêtements
petit plus : + Est toujours amoureuse de son ex. malgré qu'elle a un nouveau copain

pseudo : keep smiling
avatar : Jennifer Morrison
crédits : tearsflight
posts : 268 points : 219
inscrit le : 14/10/2014

MessageSujet: Re: Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]   Mer 29 Oct - 13:53




petit bavardage entre amis
Beaucoup de gens me prendraient certainement pour une folle en écoutant cette histoire. Après tout qui serait assez fou pour éprouver encore des sentiments pour l'homme qui vous a abandonné. Toutes les personnes qui me côtoyaient à cette époque-là pourront témoigner de la manière de son départ m'a anéantie. Surtout mes soeurs. Il m'aura fallut du temps pour relever la tête et à nouveau avancer. Il m'aura fallut du temps pour accepter qu'il était définitivement parti et pour prendre la décision de quand même garder notre enfant. Aujourd'hui, à chaque fois que je pose mon regard sur mon fils je ne peux m'empêcher de penser à Aidan et au père merveilleux qu'il aurait pu être si seulement il n'avait pas paniqué. Depuis son départ j'avais espéré à de nombreuses reprises qu'ils reviennent. Qu'ils se rendent compte que c'était une erreur et que c'était avec moi qu'il souhaitait être. Mais il n'était pas revenu, le temps avait passé et j'avais fini par m'habituer à son absence. Oui c'était simplement devenu une habitude, parce qu'au fond il me manquait toujours terrible et ça je m'en étais rendue compte lorsqu'il est réapparu dans ma vie. C'était terrible pour Thayer, vraiment terrible. Il ne méritait absolument pas ça. Depuis le début il s'est montré absolument charmant avec moi et je vois bien qu'il est vraiment amoureux de moi. Et voilà que c'est moi qui risque de lui briser le coeur à présent. Enfin rien n'était encore fait. Je n'avais vu Aidan qu'une seule fois et je ne savais même pas encore si ses excuses allaient me convaincre. Car il est bien clair que je suis toujours amoureuse de lui, comme je viens de l'avouer à mon meilleur ami Dean, cependant je ne compte pas le laisser revenir dans ma vie aussi facilement. Il me devait des explications, de longues explications. Et puis surtout il y avait Noah. Je n'étais pas prête à le laisser rencontrer son fils aussi facilement non plus. Noah savait bien qu'il avait un père à quelque part, mais il ne savait que peu de choses de lui. Je n'avais pas voulu trop lui en parler, sans pour autant non plus cacher son existence. Je pensais que cette arrivée soudaine dans la vie de mon fils risquerait de lui faire un sacré choc et je ne savais pas vraiment s'il était prêt à le voir. De toute façon il devrait d'abord faire ses preuves auprès de moi avant de pouvoir espérer voir son fils. En tout cas c'était ce que je voulais faire, après ce n'était pas sûr que j'y arriverais. Si Aidan repasse chez moi comme il l'a fait la dernière fois, Noah sera certainement là et il sera donc difficile de le cacher.

Enfin bref, pour le moment nous n'en étions pas là. J'étais simplement entrain d'expliquer ce que je ressens à mon meilleur ami. Lui saura peut-être m'aider dans tout ça. Parce que j'étais totalement perdue. Les sentiments se mélangeaient dans mon esprit et je ne savais plus du tout sur quoi me concentrer. Dean a toujours été de bon conseil et cette fois-ci je comptais sur lui encore plus que jamais. Il commença par me dire de ne surtout pas me précipiter. Ca je le savais bien et je ne comptais absolument pas me précipiter. Du moins je vais faire de mon mieux pour ne pas le faire. J'attendrais d'être sûre de moi avant de faire quoi que ce soit. Il ne connaissait effectivement pas vraiment Aidan et il était donc peut-être difficile pour lui de vraiment juger la situation, mais il me conseillait de suivre mon coeur, tout simplement. Non c'est sûr que je ne vais pas me précipiter. Il serait idiot de prendre une décision trop rapidement et puis je veux de toute façon entendre des explications de sa part avant de faire quoi que ce soit. Il m'en fallait des explications. On ne part pas comme ça de chez soi sans aucune raison. Pour le moment je ne savais absolument pas dire ce qu'il s'est passé dans la tête de mon ex petit ami, mais j'allais certainement bientôt avoir des réponses à toutes mes questions. Heureuse ? Pour le moment je ne saurais le dire. Disons que je suis surtout perdue et curieuse de lui parler pour enfin comprendre ce qu'il s'est passé. Mais au fond, je pense quand même être heureuse. Après tout il a toujours été l'homme de ma vie. Ce point-là était très clair dans mon esprit. Aidan était l'homme de ma vie, celui avec qui je voulais fonder une famille et me marier. Deux grands projets qui étaient à deux doigts de se réaliser, jusqu'à ce qu'ils partent. Alors une famille j'en ai bien une, mais il n'en fait malheureusement pas partie. Finalement Dean me posa la question difficile, celle qui concerne Thayer. Je me mordis la lèvre inférieure tout en plongeant un regard gêné dans celui de mon meilleur ami. Non je ne lui ai rien dit. Je n'ose pas, j'ai peur de sa réaction, peur de lui faire du mal... Il ne mérite tellement pas ça. Non Thayer ne mérite absolument pas ça, mais comme le disait si bien Dean, il méritait tout de même de savoir la vérité. De comprendre ce qu'il se passe.

© charney


_________________

« Sometimes, when you don't ask questions, it's not because you are afraid that someone will lie to your face. It's because you're afraid they'll tell you the truth. » Jodi Picoult
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t569-millicent-you-only-live-once-but-if-you-do-it-right-once-is-enough http://bbme.forumactif.org/t581-millicent-you-only-live-once-but-if-you-do-it-right-once-is-enough

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit bavardage entre amis [Feat. Millicent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mon traditionnel apero de noel entre amis
» Petits Débats entre amis :)
» cherche plat unique pour repas entre amis!!!!!!
» Petits secrets entre voisins - "Une mère absente"
» Petit secret entre voisins - une mère absente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: cork, irlande :: saint patrick street :: gloria jean's-