AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 things change ... l [Loan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

âge : 23 ans
statut : En couple
enfant(s) : non, pas encore ...
occupation : Dessinateur de bd
petit plus : A envie de fonder une famille + va demandé sa copine en mariage + à venir
posts : 52 points : 102
inscrit le : 30/11/2014

MessageSujet: things change ... l [Loan]   Jeu 4 Déc - 19:03

things change ...

Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible.

Le temps, c'était rafraîchi depuis quelques jours. Le vent gelé piquait ma peau, me poussant à cacher un maximum de peau à travers mes vêtements. Les pas résonnaient sur le sol, léger et régulier. Malgré le monde qui se trouvait autour de moi, j'avais l'impression que le silence régnait. Peut-être parce que j'étais trop accaparé par mes pensées. Parce que le monde, qui se trouvait autour de monde, n'était pas aussi intéressant et existentiel, qu'on pouvait le croire. Depuis quelques jours, mes pensées étaient ailleurs, loin de pouvoir me concentrait sur l'essentiel. À vrai dire, depuis cette fameuse soirée avec Loan, les choses avaient un peu changé. Comme un goût d'inachevé qui me tiraillait. À l'origine, cela devait être une soirée exceptionnelle, inoubliable, pourtant cela a été une soirée vainement tombé à l'eau.

Depuis ce soir-là, Loan et moi, on avait fait que se croiser. Elle, partageait entre son boulot et sa famille. Moi entre mon boulot, et quelques jours où j'ai dû m'absenter. Pourtant, j'avais un peu ce sentiment de fuite qui s'installait dans notre relation. Sans vraiment le comprendre ou c'était le fruit de mon imagination. Ce qui pouvait toujours être le cas. Je montais deux par deux les escaliers, pressais de rentrer, presser de retrouver ce foyer que je partageais il y a déjà un bout de temps avec Loan. On n'était pas un couple typique à l'origine. Je devais bien avouer que les soirs où je la retrouvais été toujours un moment important et essentiel. Un moment, que je me pressais de retrouver.

Ma main cherchait frénétiquement les clés qui se perdaient sans cesse, dans ces poches. Qui me semblait toujours immense, quand on pouvait chercher quelque chose. Je devais sérieusement penser à les mettre dans un endroit fixe, sans devoir sans cesse les chercher. Où me les mettre au cou, c'était une éventualité. La porte s'ouvrit devant moi, sans même avoir fait un geste dans sa direction. Découvrant la silhouette de Loan se dessinait au loin, tournant déjà ostensiblement les talons. Exaspérer ? Un léger sourire se dessina sur mon visage, me grattant légèrement le derrière du crâne comme je le faisais à chaque fois, que j'étais gêné ou pour faire passer un sentiment gênant. Un vrai gamin. « Salut... Je suis désolé. Je ... » Pourquoi, un sentiment de mal à aise, s'imposa instantanément. Comme si un événement, c'était produit sans que vous ne soyez l'auteur, mais simplement spectateur.


made by LUMOS MAXIMA


Dernière édition par Felix Shalvis le Dim 7 Déc - 16:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

statut : en couple, mais un peu perdue
occupation : kinésithérapeute
petit plus : avoir un enfant était presque devenue une obsession chez elle, mais elle vient d'apprendre qu'elle est stérile (+) elle est complètement dévastée, mais ne le montre pas (+) son petit ami l'a demandé en mariage sur un papier le jour de la nouvelle, comme il n'était pas là elle a fuit et a trouvé une excuse pour ne pas revenir le soir. il ne sait pas qu'elle est au courant de cette demande

crédits : angel dust
posts : 205 points : 105
inscrit le : 26/09/2014

MessageSujet: Re: things change ... l [Loan]   Ven 5 Déc - 21:48




   

félix & loan
l'amour c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas.
Loan ne se sentait pas bien depuis quelques jours, depuis l'annonce de sa stérilité pour être plus précis. Elle voulait un enfant et la phrase qu'avait prononcée le médecin avait anéanti son rêve. Elle n'arrivait pas à parler à ses proches et par conséquent elle gardait tout pour elle. Chose qu'elle ferait mieux d'éviter, car cela empiétait sur sa vie professionnelle. Elle n'arrivait plus à travailler sans pleurer devant des patients, elle n'arrivait plus à contrôler ses émotions et ses collègues l'avaient remarqué. Son patron lui avait donc dit de rentrer plus tôt afin de se reposer un peu. L'appartement était vide à son arrivée, Félix n'était pas encore rentré. Elle passait rapidement dans la salle de bain pour se rafraîchir, puis elle se décidait de faire à manger pour ce soir. Elle voulait lui annoncer ce qu'elle avait appris et pour Loan, devant un bon repas, la nouvelle passerait mieux. Elle avait entendu du bruit devant la porte et comme elle était en train de cuisiner, elle resserrait instinctivement le couteau dans sa main. Depuis la nouvelle qu'elle avait apprit quelques jours plus tôt, elle se sentait mal dans son corps et cela augmentait l'impression qu'elle avait d'être en insécurité. Les bruits avaient cessé, mais elle sentait toujours une présence, alors elle lâchait l'objet coupant qu'elle avait dans les mains et elle se dirigeait vers la porte. Elle jetait un coup d'oeil à travers le judas et voyait son petit ami. Loan ouvrait alors la porte, puis tournait les talons pour retourner dans leur petite cuisine. Son coeur c'était accéléré suite aux bruits, mais celui-ci se calmait petit à petit. « Tu es désolé ? De rentrer chez toi ? » Un léger rire s'échappait des lèvres de Loan, elle faisait semblant. Tout n'allait pas bien, mais elle faisait comme si c'était le cas et ça Félix allait bien l'apprendre à un moment. Mais leur relation était en partie basé sur le côté marrant du jeune homme, alors elle se devait de jouer le jeu. Peu de temps après elle, il arrivait lui aussi dans la cuisine. Loan s'approchait de lui et déposait un léger baiser sur ses lèvres. Elle posait ensuite son regard dans le sien. Tout devait se faire normalement, rien n'avait encore changé, il ne savait rien, car elle n'avait pas eu le courage de lui dire et elle ne savait pas comment le trouver. Déstabilisée par ce court silence, elle passait une main dans ses cheveux pour les remettre en place. « Comment s'est passée ta journée ? »


   
(c) fiche:WILD BIRD

_________________

le bonheur ne s’acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d’entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

âge : 23 ans
statut : En couple
enfant(s) : non, pas encore ...
occupation : Dessinateur de bd
petit plus : A envie de fonder une famille + va demandé sa copine en mariage + à venir
posts : 52 points : 102
inscrit le : 30/11/2014

MessageSujet: Re: things change ... l [Loan]   Dim 7 Déc - 16:53

things change ...

Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible.

Ils n'arrivaient qu'à se croire ces derniers temps. Pris l'un et l'autre, par leur vie respective. Un fait qui se produisait rarement. Etant donné que la majeure partie du temps, ils étaient le plus souvent ensemble. Ce qui était un petit changement pour Félix, notable. Depuis ce jour, devant un dîner, peu habituel. Les choses c'étaient installés naturellement entre eux. Il n'était pas le mec parfait, loin de là. Certainement un mec à l'esprit, grand enfant, rêveur et bordélique. Il avait réussi à la charmé avec son humour, dont il se demandait encore, comment il avait réussi l'exploit à la charmé. Et qu'elle veuille partager sa vie. Il se disait qu'il faisait certainement partie de ces mecs chanceux. Et qui vivait sa chance au jour le jour, en profitant de chaque instant. Car, il était important pour lui de la compter dans sa vie. D'ailleurs, il ne la voyait pas sans elle. A la recherche de ces clés, encore perdue, la porte s'ouvrit devant lui. Il ne pouvait pas dissimuler ce petit sourire désolé qui avait affiché à l'instant, en croisant le regard de Loan. Pour aussi, repartir dans la cuisine, sans la moindre parole. Bon ok, il avait perdu ces clés, à vrai dire ce n'était pas la première fois. Mais un petit regard ou une parole n'était pas négligeable. Il ne pouvait cependant pas s'empêcher de se justifier, pensant qu'elle était un peu hérité par la situation. Son sac posait près de la porte, sous une petite table de l'accueil et son manteau posait sur une chaise. Il se dirigea droit dans la cuisine, d'un pas délicat. Ces bras se serraient juste au moment, ou ses lèvres rencontraient les siennes. Un petit sourire sur les lèvres. Écartant, une de ces mèches derrières les oreilles. « Non, parce que j'ai du de déranger dans tes activités, très attrayante, parce que j'ai encore perdu mes clés. »

Accrochant son regard au sien. Son sourire qu'elle lui imposait à ce moment, lui semblait un peu forcé ou il sortait tout droit de son imagination. Il avait appris à la connaitre depuis le temps. On apprenait à connaitre les gens quand on vivait ensemble. « Bien, beaucoup mieux depuis que je suis rentré. Mais dis-moi, tu es rentré tôt aujourd'hui ? » Très souvent c'est lui, qu'il arrivait avant elle. A part, fait exceptionnel.


made by LUMOS MAXIMA


Dernière édition par Felix Shalvis le Sam 17 Jan - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

statut : en couple, mais un peu perdue
occupation : kinésithérapeute
petit plus : avoir un enfant était presque devenue une obsession chez elle, mais elle vient d'apprendre qu'elle est stérile (+) elle est complètement dévastée, mais ne le montre pas (+) son petit ami l'a demandé en mariage sur un papier le jour de la nouvelle, comme il n'était pas là elle a fuit et a trouvé une excuse pour ne pas revenir le soir. il ne sait pas qu'elle est au courant de cette demande

crédits : angel dust
posts : 205 points : 105
inscrit le : 26/09/2014

MessageSujet: Re: things change ... l [Loan]   Jeu 11 Déc - 20:53




   

félix & loan
l'amour c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas.
La jeune femme balançait sa tête de gauche à droite en entendant qu'il avait perdu ses clefs, c'était un peu habituel chez lui, mais à chaque fois ça la faisait rire. Elle aimait ce côté tête en l'air de son petit ami. Puis elle posait son regard dans le sien avant de répondre à sa question. « Je n'avais plus de patient, j'ai proposé à mon responsable de rester au cas où une urgence arriverait, mais il m'a suggéré de rentrer chez moi et de te préparer un bon repas. Chose que j'essaye de faire, mais j'ai un doute sur la réussite ». Loan lançait un léger sourire à son petit ami avant de lui montrer ce qu'elle était en train de faire. Bien sûr, la phrase qu'elle venait de prononcer n'était pas totalement vrai, mais elle ne voulait pas ruiner l'ambiance si tôt. Félix venait tout juste de rentrer et elle ne voulait pas qu'il reparte. Oui ce n'était qu'une hypothèse qu'il prenne la fuite suite à l'annonce qu'elle allait lui faire, mais c'était la seule chose qu'elle pensait possible. Elle déposait sa main sur le torse du jeune homme tout en chassant les scènes qu'elle se faisait de la tête. Elle l'aimait et elle désirait fonder une famille avec lui, malgré l'énorme obstacle qui venait de se mettre en travers de son chemin. « Je tentais de faire une pizza, tu peux prendre la relève ? Il faut que j'aille me doucher ». Elle le regardait tout en faisant un petit regard malicieux pour qu'il accepte. Loan s'approchait de lui et déposait un tendre baiser sur sa joue avant même qu'il ne réponde. « Merci beaucoup et je me dépêche, c'est promis ! » C'était de nouveau une excuse, elle savait qu'indirectement elle le blessait et ça lui faisait du mal. Elle s'était dépêchée de partir dans la salle de bain pour se cacher. La blonde savait très bien qu'elle ne pourrait pas garder son secret très longtemps et c'était d'un côté une bonne chose et de l'autre une mauvaise. En effet, la nouvelle la détruisait dans les deux cas, la garder en elle était très difficile et l'affirmer rendrait la chose encore plus vraie. Elle ne pouvait pas avoir d'enfant. Une fois la porte claquée, elle s'écroulait en larmes contre le mur qui se trouvait en face d'elle. Lui mentir, la détruisait un peu plus chaque jour.


   
(c) fiche:WILD BIRD

_________________

le bonheur ne s’acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d’entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

âge : 23 ans
statut : En couple
enfant(s) : non, pas encore ...
occupation : Dessinateur de bd
petit plus : A envie de fonder une famille + va demandé sa copine en mariage + à venir
posts : 52 points : 102
inscrit le : 30/11/2014

MessageSujet: Re: things change ... l [Loan]   Sam 17 Jan - 18:16

things change ...

Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible.

Le jeune homme était tête en l'air, c'était un fait, et il avait ce comportement parfois enfantin. Pourtant, ce n'était pas pour autant qu'il n'assumait pas ces responsabilités, bien au contraire. Avoir fondé une famille, faisait partie des objectifs qu'il avait défini avec Loan. Leur famille, une suite logique après habiter ensemble. Quoiqu'il avait e mariage, mais sur ce point de vue, il avait oublié les petites interférences qui pouvaient se mettre entre eux. « Ton responsable t'a dit ça ? J'aimerais bien avoir un responsable aussi cool. Pour me préparer un repas, le simple fait que tu sois là, me convient parfaitement. Comme je ne doute pas que tu es réussi ce que tu prépares. » Un sourire accompagnait ces paroles, son regard rivait au siens. Il pensait sincèrement des paroles qui avaient franchi ces lèvres. Il avait entièrement confiance à la capacité de sa copine. Surtout quand elle en doutait. Il la soutenait tout le temps, si parfois, il s'en était rendu compte, cela pouvait paraître... Agaçant. Mais c'était un rôle qu'il prenait à cœur. Comme la plupart des choses qu'il entreprenait. Il m'aimait sincèrement tout simplement. Sa main entrelaçait la sienne, une fois qu'elle l'avait posé sur son torse. Son regard noyait dans le sien. Le jeune homme n'avait pas eu le temps de répondre à sa question, qu'elle fuyait une nouvelle fois. À croire qu'en ce moment, c'était leur lot quotidien. Un simple hochement de tête, pour toute réponse. Déçu devait être le mot qui caractérisait l'état d'esprit qu'il ressentait à ce moment-là avec une pointe de résignation. Toutefois, il lui accordait un petit sourire avant qu'elle ne s'échappe dans la salle de bain. Activer à la cuisine, évitait le sentiment qui l'accaparer. Il se voyait la face sans le savoir, car au fond, il savait pertinemment que quelque chose clocher. Mais c'était plus facile de faire comme si les choses n'avaient pas changé. De se dire, qu'elle ne le fuyait pas. Quelle avait seulement autre chose à faire. La pâte s'étalait sur le plan de travail. Elle lui avait demandé de prendre la relève, mais il n'avait même pas qu'elle genre de pizza, elle était en train de préparer. D'un pas décidé, il se présentait devant la porte, près à frapper, quand des sanglots arrêtaient sur sa lancée, sans comprendre. « Loan qu'est- ce qu'il se passe ? Tu vas bien ? Qu'est-ce qui t'arrive ? » Ces mots se précipitaient sur ces lèvres, attentif à ce qui pouvait bien se passer là-dedans. A cet instant, il avait horreur que cette porte puisse les séparer.



made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: things change ... l [Loan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

things change ... l [Loan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bain et change dans une petite salle de bain...
» Je change tout le temps d'avis...
» Bon plan Réunions troc/échange à domicile
» Orange Spice and all things nice
» 10 Things I Hate About You

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: cork, irlande :: saint patrick street :: logements :: Loan Caldwell & Felix Shalvis-