AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ∞ bloqués dans les magasins (event deux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

âge : tous vos âges réunis.
statut : trop occupé à vous gérer.
occupation : garder vos enfants ? dans vos rêves les loulous x)
petit plus : je suis de partout & je connais tout de vous (a).

pseudo : je suis dieu (a).
avatar : p'tit bébé trop parfait.
crédits : merci yin.yang
posts : 168 points : 43
inscrit le : 24/08/2014

MessageSujet: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Dim 7 Déc - 17:42


LE CENTRE COMMERCIAL BLOQUÉ

Le mois de décembre a pointé le bout de son nez et les habitants de Cork se sont rués au centre commercial. C'est la course contre la montre avant les fêtes de fin d'année et les cadeaux de dernière minute sont encore à acheter. Pourtant, aujourd'hui, il aurait été préférable de rester chez soi, au chaud, pour éviter les conséquences de cette tempête de neige dévastatrice. Le centre commercial n'échappe pas à ce fléau ; les portes se retrouvent soudainement condamnées. Le système de sécurité a été déclenché, verrouillant ainsi l'intégralité des portes du bâtiment. Les clients sont toujours à l’intérieur, essayant de ne pas paniquer, s’occupant comme ils peuvent, discutant, et tentant de se rassurer mutuellement. Heureusement, le chauffage et la lumière sont toujours là... Enfin, plus pour longtemps. Tout s’éteint brusquement et le centre commercial est désormais plongé dans le noir complet. Il semblerait que le réseau électrique de la ville soit touché, lui aussi. Quelques cris de terreurs se font entendre et des pleurs d’enfants résonnent un peu partout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Lun 8 Déc - 1:13



C'était le premier Noel que Simon pouvait passer normalement depuis plusieurs années. Noel était une fête qui l'enchantait, depuis qu'il était tout petit. Mais à cause de son histoire un peu particulière, le jeune homme avait du y renoncer, son ex-petit ami n'aimant pas du tout devoir décorer un sapin et y déposer des cadeaux.

C'est donc le cœur rempli de joie et d'allégresse qu'il s'était rendu au centre commercial, dans l'espoir de trouver de quoi décorer sa maison. assez prévoyant, Simon avait même donné rendez-vous à sa sœur deux heures plus tard, pour pouvoir rentrer avec elle en voiture. Lui même n'avait pas le permis et il se voyait mal rentré aussi chargé et surtout avec un sapin épineux sous le bras. Rentrant dans le centre commercial, il ne manqua pas de noter l'emplacement du vendeur de sapin, le dernier achat qu'il ferait. Ce noël là devait être parfait et l'émerveiller, comme pour compenser de ceux qu'il n'avait pas pu avoir.

Après plus d'une heure d'achat, des boules de noël, des guirlandes et autres accessoires décoratifs pleins les paquets qu'il tenait, Simon décida de faire une petite pause et de boire un peu de vin chaud à un stand qui en vendant, dans l'allée principal du centre commercial. Il s'assit à une petite table et y posa sa boisson chaude, se frictionnant les mains car abimées à force de porter les différents sacs.

Tout d'un coup, la panique, une annonce se fit pour indiquer que tout le monde était bloqué et ensuite, une coupure de courant. Simon ne bougea pas dans un premier temps, mais être plongé dans le noir était vraiment angoissant, si bien qu'il commença à avoir du mal à respirer, comme s'il étouffait. Son premier réflexe fut de retirer ses vêtements. Son écharpe, son bonnet, son manteau et le pull de noël qu'il portait déjà. Il avait en dessous un débardeur mais ça ne suffisait pas sa gorge était toujours serrée et on pouvait l'entendre distinctement respirer avec difficulté.

« J'étouffe ! » La main sur la poitrine, Simon était à présent à terre, à genoux. Il tentait de respirer mais la crise d'angoisse était trop forte, surtout qu'il ne savait pas vraiment que c'en était une.



Revenir en haut Aller en bas

âge : 25ans
statut : En faux-couple
enfant(s) : Non
occupation : Psychologue en criminologie
petit plus : N'assume pas du tout son attirance pour les hommes - Est en faux couple avec sa meilleure amie - Tient un blog ou il donne son avis sur tout un tas de sujet -

pseudo : the flash
avatar : grant gustin
crédits : Dinosaure & Tumblr
posts : 150 points : 198
inscrit le : 15/11/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Lun 8 Déc - 14:43

Noël était vraiment la période de l'année que je préférai ! Tout était plus beau au moins de Décembre, les gens étaient pour la plupart beaucoup plus détendu et puis bon il y avait cette féerie qu'on ne voyait pas à d'autres moment... C'était aussi synonyme de bons souvenirs pour moi, c'était au moment des fêtes que j'avais rencontré un certain Brody et même si je n'avais jamais donné suite à cette histoire ça restait un bon moment car c'est la seule et unique fois de ma vie où je m'étais sentis réellement aimé par quelqu'un, hélas c'était par un garçon et pour moi c'était inconcevable qu'une relation comme ça puisse prendre naissance ! Mais bizarrement je n'avais jamais oublié cet instant, j'étais même capable de le raconter dans les moindres détails !

Nous étions donc à l'approche des fêtes et je me devais de trouver un cadeau pour Célia, ma meilleure amie, cette année je rentrerai pas voir mes parents à Dublin tout simplement par ce que ces derniers n'aimaient pas le 25 Décembre, pour eux c'était une fête uniquement commercial alors que pour moi elle était synonyme de partage mais aussi d'amour ! C'était le moment de retrouver les gens qu'on aimait et de leur offrir un petit présent ! Seul hic, à Cork je ne connaissais que la jolie blonde, ce n'était donc pas en 2014 que mon compte en banque souffrirait ! Avec mon amie nous n'avions encore rien prévu de ce que nous voulions faire mais on se verrait probablement autour d'un repas pour nous offrir nos cadeaux !

J'avais fais en sorte de quitter mon poste aux alentours de 16h00 afin d'avoir le temps pour faire plusieurs magasins ne sachant pas encore ce que j'allais acheter ! Je marchais au coup de cœur de toute façon... Heureusement le centre commercial n'était pas très loin d'où je travaillais ce qui m'arrangeait sachant que j'étais à pied et que dehors il faisait un froid de canard, pire la neige tombait à gros flocons et le ciel s'assombrissait de minutes en minutes.

15 minutes plus tard, je pénétrais au Merchants Quay... Mon premier choix fût donc la parfumerie, Célia adorait changer de parfum, reste a savoir si je trouverai mon bonheur ! Seulement voilà à peine après avoir mit un pied dans le magasin toutes les lumières s'éteignirent et quelqu'un annonçait une grosse panne bloquant toute sortie ! Non loin de moi, j'entendais quelqu'un qui semblait étouffé mais ne voyant rien c'était difficile de savoir où se trouvait cette personne qui semblait être en grande difficulté. ''Où êtes vous ?''

_________________
Les amitiés improbables
Comment naissent-elles ? Elles naissent du désespoir d'une personne qui rencontre une main tendue. Lorsque l'on reçoit tant de générosité, on prend soudain conscience de la valeur de ceux dont on n'attendait plus rien. Et sans qu'on s'en aperçoive, un lien se crée, sous le regard parfois éberlué certaines personnes. Oui, des amitiés improbables naissent chaque jours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t778-demyan-loose-my-mind#14492

âge : vingt sept ans
statut : célibataire
occupation : libraire depuis sept année.
petit plus : sa plus longue relation dura cinq mois. elle aime la glace à la pistache et tuerai pour du beurre de cacahuète. elle ne fume pas. elle peut lire trois livres à la fois et vous les expliquer sans se tromper. elle adule le personnage de Darcy dans Orgueil & Préjugés. elle aime le bruit du train et l'odeur des cafés.

pseudo : fieldee
avatar : jessica szohr
crédits : bazzart & tumblr - signature : anaëlle
posts : 93 points : 401
inscrit le : 07/12/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Jeu 11 Déc - 9:27

    Tara regarda sa montre. Il était déjà seize heure passé et le petit groupe d'enfant agglutiné devant la brunette attendait sagement. Ils n'étaient pas beaucoup vue les prévisions météo. Mais les courses de Noël ne peuvent plus attendre et quelques parents s'étaient tout de même déplacés, laissant leurs tendres bambins entre les mains de la conteuse. Le cadre du centre commercial en cette période était vraiment féerique. Les vitrines étaient décorées de guirlandes, boules des Noël multicolores et pères Noël miniatures. Les grandes allées grouillaient de personnes cherchant cadeaux et nourritures pour le réveillon. Slaloment entre les sapins et les différents chalets vendant pains d'épices et vins chauds, les clients entendirent une voix grésillante résonnant dans les couloirs. 《 Mesdames et messieurs, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée mais à cause de la tempête de neige, le centre commercial est bloqué. Jusqu'à nouvel ordre, il vous ait donc impossible de quitter les lieux.》 Les chants de Noël reprirent comme si de rien était. Tara leva les yeux de son livre. Elle aperçu les enfant pendu à ses lèvres. Ils n'avaient pas capté qu'ils se retrouvaient coincés. Ça rassura l'irlandaise qui continua son histoire de lutins irlandais.

    Plus de temps passé, plus les parents rejoignaient les enfants. Le public de Tara était plutôt hétéroclite. Elle sentait les parents reconnaissants d'avoir quelqu'un qui distrait les enfants, alors qu'ils étaient tous bloqué ici. Mais pour le moment, rien de véritablement angoissant. Enfin jusqu'à la coupure de courant. La plongés dans le noir, la panique fut immédiate.Les enfants chouinaient, les parents cherchaient à tâtons leurs bambins et Tara lança un grognement d'agacement. Elle chercha aussitôt son portable et activa la lampe torche. Devant elle, un spectacle navrant. Certains parents étaient tombés sur le groupe d'enfants qui hurlait maintenant. La brunette haussa la voix pour se faire entendre. 《Bon ça va aller, oui ? Vous êtes tous vivants et en famille, alors arrêtez l'angoisse, au moins pour vos gosses !》 C'est quand elle dit ça que Tara s’aperçut de l'ampleur du problème. Derrière les parents, des clients courraient avec leur chariot dans tous les sens. Les vendeurs sortaient des boutiques paniqués et même le Père Noël ne semblait pas savoir où aller. La jeune femme lâcha un soupir désespéré et s'approcha des enfants. 《L'histoire n'est pas fini, et dans le noir, vous pourrez peut être avoir la chance de voir nos petits leprechauns !》 Ayant capté l'attention du groupe d'enfant, elle reprit sa lecture plus fort pour couvrir le bruit des affolés.

_________________

La seule chose qu’on aie à faire c’est d’avoir le courage de se lancer. On s’lance, on aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute.
GA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t856-une-irlandaise-pleine-de-couleurs

âge : 24 ans
statut : Célibataire
enfant(s) : Deux bouts de choux en cours de route ♥ (28 semaines)
occupation : Ancienne étudiante en psychologie, aujourd'hui elle a tout arrêté à cause de sa tumeur et de sa grossesse.
petit plus : Condamnée à cause d'une tumeur au cerveau, elle a finalement survécu, c'est une "miraculée" || Son fiancé l'a quitté quand il a su qu'elle était malade et qu'il ne lui restait plus que quelques mois à vivre || Ne souhaitant pas quitter cette terre sans avoir donné la vie, elle a demandé à son meilleur ami de lui faire un enfant après qu'elle eut appris qu'elle ne mourrait pas tout de suite || Ses médecins lui avaient interdit de tomber enceinte de peur qu'une grossesse ait un impact sur sa santé fragile, mais elle n'en a fait qu'à sa tête et ne les a pas écouté, elle est donc désormais enceinte de jumeaux || Elle a peur de sortir dehors seule la nuit, tout simplement parce qu'elle a peur du noir...

pseudo : Chimène
avatar : Sexy Dobrev
crédits : Melaaniee (avatar)
DC : Les sublimes Sadie & Eira (a)
posts : 513 points : 253
inscrit le : 12/10/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Mer 17 Déc - 12:53


Événement de Noël
Bloqués dans les magasins

Noël. Il ne restait qu’une petite semaine avant cette fête que Katerina appréciait temps, et elle n’avait toujours pas terminé de faire ses achats. Il lui restait encore quelques cadeaux à trouver et notamment ceux de ses meilleurs amis, Nate et Lou. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait bien pouvoir leur acheter et, afin de trouver quelques idées, elle avait décidé de se rendre au centre commercial de la ville, en début d’après-midi. Le ciel était alors couvert de nuages blancs, signe annonciateur de l’arrivée de la neige. Et ça avait été annoncé à la météo, il devait neiger dans la soirée ! Pas de souci à se faire, donc. Le seul hic, c’est qu’il s’était mis à neiger plus tôt que prévu, mais ça, la jeune femme ne s’en était pas aperçue. Elle était absorbée dans ses achats lorsque les premiers flocons avaient commencé à tomber, dans les alentours de quinze heures. D’abord tout petits, puis de plus en plus gros et avec une intensité qu’on n’avait pas vu depuis un moment déjà. Mais personne dans le centre commercial ne semblait s’en être rendu compte, tous passaient un bon moment en compagnie de leur famille, de leurs amis. Les gens riaient, consommaient la nourriture qui était proposée dans des petits chalets disposés dans la galerie marchande, faisaient tranquillement leurs achats. Kate faisait de même, elle avait déjà quelques paquets dans les mains. Car oui, si à la base elle était venue ici pour trouver des cadeaux pour ses amis, pour le moment tout ce qu’elle avait acheté c’était de nouveaux vêtements pour elle, car les siens continuaient de rétrécir à vue d’œil – bon en vérité c’était surtout elle qui grossissait mais… chut, c’est vexant de dire ça – et elle avait également trouvé quelques petites choses à acheter pour ses jumeaux. Ils ne devaient pas pointer le bout de leur nez avant au moins trois bons mois, mais comme son meilleur ami avait dit, le temps passait vite et elle préférait commencer à acheter tranquillement des choses plutôt que de se retrouver sans rien au dernier moment.

Elle venait d’entrer dans un magasin lorsqu’une annonce se fit entendre dans les haut-parleurs du centre commercial. Apparemment celui-ci avait ses portes bloquées à cause de la neige. Pardon ?! Ressortant immédiatement du magasin, la jeune femme remarqua qu’effectivement, une bonne couche de neige s’entassait devant les portes et qu’il était impossible de sortir. Mais comment était-ce possible ? Il y a encore quelques heures il n’y avait pas un centimètre de neige sur le sol. Déjà, des gens couraient dans tous les sens autour d’elle, faisant monter d’un cran son stress et sa peur. Comment allaient-ils sortir de là ? Elle ne voulait pas rester bloquer ici. Pour essayer de ne plus penser à ça, elle reprit ses achats comme si de rien n’était, mais l’idée qu’elle était bloquée ici revenait sans cesse la hanter. Finalement, la panique la gagna totalement lorsque les lumières s’éteignirent et que le centre commercial se retrouva plongé dans le noir. C’est à ce moment que des gens se mirent à crier, que des enfants se mirent à pleurer. Tétanisée, la future maman resta figée là où elle était, tandis que des larmes roulaient sur ses joues. Si la plupart des gens étaient accompagnés et pouvaient se rassurer entre eux, elle, elle était seule et en plus enceinte jusqu’aux yeux, ce qui n’arrangeait pas son état. Ses hormones la rendaient encore plus angoissée qu’elle n’aurait dû l’être et elle savait que ça n’avait rien de bon, surtout à ce stade de sa grossesse. Elle se laissa glisser au sol et s’appuya contre un mur. Là, elle pleura en silence, laissant parfois échapper quelques sanglots. Plus le temps passait et plus la panique la gagnait, plus son stress était intense. Elle sentait un nœud se former dans son estomac, une boule lui serrer la gorge alors qu’elle s’imaginait tous les scénarios possibles et inimaginables. Combien de temps allaient-ils rester là ? Elle était en train de se faire cette réflexion lorsqu’elle ressentit une douleur au niveau de son ventre. Elle ne mit pas longtemps à comprendre que c’était une contraction et elle poussa un petit cri de terreur. Merde, merde, merde. Elle savait que c’était dû au stress, ses jumeaux n’étant pas censé arriver avant quatorze semaines. Elle devait se calmer, inspirer, expirer, inspirer, expirer. Mais rien à faire, elle était en proie à une peur panique et elle était seule, pourtant entourée de centaines de personnes qui n’avaient que faire d’elle.

© Belzébuth

_________________


'Resurrected
Looks up and smiles, you're alive ! ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

âge : vingt sept ans
statut : célibataire
occupation : libraire depuis sept année.
petit plus : sa plus longue relation dura cinq mois. elle aime la glace à la pistache et tuerai pour du beurre de cacahuète. elle ne fume pas. elle peut lire trois livres à la fois et vous les expliquer sans se tromper. elle adule le personnage de Darcy dans Orgueil & Préjugés. elle aime le bruit du train et l'odeur des cafés.

pseudo : fieldee
avatar : jessica szohr
crédits : bazzart & tumblr - signature : anaëlle
posts : 93 points : 401
inscrit le : 07/12/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Ven 19 Déc - 18:43

    « ...et Funghus vécut heureux pour toujours. Voilà ! L'histoire est finie ! Et la lumière n'est toujours pas revenue... » Tara fronça les sourcils. L'air inquiet, elle éclaira le peu d'enfants restés à écouter l'histoire. La plupart des parents avaient fini par partir direction les portes de sorties, cherchant un moyen désespéré de rentrer chez eux. « Madame Tara ? » Interpella soudain une petite voix. La brunette baissa la lumière vers une petite fille rousse aux grands yeux verts. Une irlandaise typique. Maya avait pour habitude d'aller écouter la conteuse à la librairie le mercredi. Elles se connaissaient donc depuis quelques mois. La petite n'avait pas quatre ans. Elle était restée après avoir insisté auprès de ses parents qui finalement cédèrent et écoutèrent la fin de l'histoire avec nostalgie. « Que se passe-t-il Maya ? » L'enfant s'approcha doucement. « Est-ce que c'est vrai que c'est les leprechauns qui font la neige ? » Tara esquissa un sourire. « Bien sûr ! Ils fabriquent la nature. Alors, la neige aussi ! » Maya ne semblait pas satisfaite par la réponse. « Mais pourquoi ils font ça alors ? » La libraire se mordit la lèvre inférieure. Tourne ta langue dans ta bouche la prochaine fois, Steevens ! « Mais c'est parce que les leprechauns sont aussi très taquins.. ! Ils aiment donc faire des farces ! » Répondit Tara en soufflant intérieurement. Maya afficha alors un grand sourire, l'air malicieux. « Moi je trouve ça très drôle ! » Lança-t-elle joyeusement. Tara éclata de rire et les parents de Maya finirent par dissuader leur enfant de se diriger vers la sortie. Ils firent un signe de la main à la conteuse qui répondit maladroitement en rangeant ses affaires tant bien que mal.

    Le KO n'avait pas pris fin dans la galerie. Il y avait encore des gens qui criaient, appelaient des amis, ou le nom de leur enfant. Soudain, Tara ressentit une douleur intense à l'épaule. On venait de lui foncer dedans. « Hey ! Abruti ! » C'est là qu'elle entendit le cri d'une femme. Un cri d'angoisse et de douleur mêlée. Tara leva son téléphone pour éclairer autour d'elle. « Ça va ? » Lança-t-elle sans vraiment savoir à qui. Enfin sa lampe éclaira les pieds, puis le corps d'une femme enceinte, assise au sol, tordu de douleur. Ah... La brunette d'accroupie à côté de la future maman. « Madame...ça va aller...je m'appelle Tara Steevens. Je ne suis pas médecin mais je sais calmer les enfants...Permettez... » Posant une main sur le ventre de la jeune femme, l'irlandaise sentit les mouvements qui n'annonçaient rien de bon. « Alors...il était une fois, dans une grande contrée, habitait une jeune fermière du nom de...Comment vous vous appelez ? » Demanda Tara en levant les yeux vers la maman. C'était plutôt incongru comme question et surtout comme situation. Mais, la voix douce et rassurante de la conteuse était bien son seul atout à ce moment.

_________________

La seule chose qu’on aie à faire c’est d’avoir le courage de se lancer. On s’lance, on aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute.
GA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t856-une-irlandaise-pleine-de-couleurs

âge : 24 ans
statut : Célibataire
enfant(s) : Deux bouts de choux en cours de route ♥ (28 semaines)
occupation : Ancienne étudiante en psychologie, aujourd'hui elle a tout arrêté à cause de sa tumeur et de sa grossesse.
petit plus : Condamnée à cause d'une tumeur au cerveau, elle a finalement survécu, c'est une "miraculée" || Son fiancé l'a quitté quand il a su qu'elle était malade et qu'il ne lui restait plus que quelques mois à vivre || Ne souhaitant pas quitter cette terre sans avoir donné la vie, elle a demandé à son meilleur ami de lui faire un enfant après qu'elle eut appris qu'elle ne mourrait pas tout de suite || Ses médecins lui avaient interdit de tomber enceinte de peur qu'une grossesse ait un impact sur sa santé fragile, mais elle n'en a fait qu'à sa tête et ne les a pas écouté, elle est donc désormais enceinte de jumeaux || Elle a peur de sortir dehors seule la nuit, tout simplement parce qu'elle a peur du noir...

pseudo : Chimène
avatar : Sexy Dobrev
crédits : Melaaniee (avatar)
DC : Les sublimes Sadie & Eira (a)
posts : 513 points : 253
inscrit le : 12/10/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Lun 22 Déc - 10:57


Événement de Noël
Bloqués dans les magasins

Pourquoi était-elle venue ici aujourd’hui ? C’était finalement une très mauvaise idée, au vu de ce qui était en train de se passer. Si seulement elle avait écouté son instinct qui, ce matin-même lui avait dit : « Mais non Kate, ne sors pas, reste bien au chaud dans ton lit à te reposer, tu iras faire tes achats demain. » Mais voilà, la jeune femme n’en avait fait qu’à sa tête et désormais elle était prise au piège dans ce centre commercial. Rien que l’idée la rendait malade et faisait naître en elle une peur et une angoisse sourdes. Les deux combinés ne faisaient déjà pas bon ménage pour une personne normale et menaient bien souvent à des crises d’hystérie ou d’hyperventilation. Imaginez simplement pour une femme enceinte les répercussions que cela pouvait avoir. Il suffisait de regarder Kate à cet instant pour le savoir. A moitié allongée sur le sol, une grimace de douleur peint sur son visage, elle avait encerclé son ventre de ses bras. Son souffle était saccadé et des larmes ruisselaient sur ses joues, tandis qu’elle se mordait la langue pour ne pas pousser un nouveau cri. De toute façon, ça n’aurait rien changé, les personnes autour d’elle semblaient ne pas l’avoir remarqué. Ou alors les rares personnes qui l’apercevaient dans l’obscurité lui jetaient tout juste un regard avant de continuer leur route, la plupart du temps en courant, toujours à la recherche d’une quelconque échappatoire. Enfin, ça c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’elle entende un « ça va ? » à moitié étouffé par les bruits alentours. Néanmoins elle était persuadée de ne pas l’avoir rêvé, ce qui lui fut confirmé quelques instants plus tard lorsqu’une vive lumière blanche vint l’aveugler. Assurément celle d’un téléphone portable. Elle détourna un instant le regard, jusqu’à ce que la lumière disparaisse, puis scruta l’obscurité jusqu’à apercevoir une silhouette, apparemment féminine, qui s’approchait d’elle. La silhouette s’accroupit à ses côtés puis se présenta sous le nom de Tara Steevens, avant de lui dire qu’elle n’était pas médecin mais qu’elle savait calmer les enfants. Tout ce que la jeune femme retenue, c’est qu’elle n’était pas médecin. Et si elle ne l’était pas, elle n’allait pas pouvoir l’aider, alors à quoi bon ? Quelques instants après, la jeune inconnue posait ses mains sur son ventre et Kate se crispa. S’il y a bien une chose qu’elle détestait, c’était qu’une personne qu’elle ne connaissait pas pose ses mains sur son ventre. Cela réveillait immédiatement en elle un instinct des plus protecteurs. Elle faillit d’ailleurs lui demander d’ôter ses sales pattes de là, mais elle se ravisa. La jeune femme voulait juste l’aider et, malgré tout, Kate appréciait. Cette aide était la bienvenue, malgré que cette Tara ne serait pas en mesure de faire grand-chose. A part… Commencer à raconter une histoire ? Hein ? Kate haussa les sourcils, complètement perdue. Que faisait-elle là ? Elle avait l’intention de stopper ses contractions en lui racontant une banale histoire ? Bon sang… Elle était sur le point de lui dire son nom, après qu’elle le lui eut demandé, mais une contraction vint la couper dans son élan. Elle se plia en deux, se recroquevillant sur elle-même, les larmes ruisselant avec plus d’intensité sur ses joues. « Je… Mon nom… mon nom est Katerina. » Sa voix était entrecoupée par les sanglots. Elle était tellement sous l’emprise de la peur. Elle ne voulait pas accoucher ici. Et même, elle ne voulait pas accoucher du tout, c’était loin d’être le moment. Ses bébés étaient encore beaucoup trop petits et faibles, ils ne survivraient pas si elle accouchait maintenant, alors qu’elle n’était qu’à vingt-six semaines de grossesse. Et elle ne supporterait pas cette perte, ça serait le point culminant de plusieurs années de douleur.

© Belzébuth

_________________


'Resurrected
Looks up and smiles, you're alive ! ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

âge : vingt sept ans
statut : célibataire
occupation : libraire depuis sept année.
petit plus : sa plus longue relation dura cinq mois. elle aime la glace à la pistache et tuerai pour du beurre de cacahuète. elle ne fume pas. elle peut lire trois livres à la fois et vous les expliquer sans se tromper. elle adule le personnage de Darcy dans Orgueil & Préjugés. elle aime le bruit du train et l'odeur des cafés.

pseudo : fieldee
avatar : jessica szohr
crédits : bazzart & tumblr - signature : anaëlle
posts : 93 points : 401
inscrit le : 07/12/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Mar 23 Déc - 9:28

    Les mains toujours posées sur la femme enceinte, Tara attendait la réponse à sa question. Son nom. Mais avant que la future maman ne puisse prononcer un mot, elle se tordit de douleur. La grimace qu'elle fit accéléra le rythme cardiaque de la conteuse qui enleva aussitôt ses mains du ventre. La jeune femme en détresse souffla péniblement son nom. Katerina. La détresse dans laquelle était cette femme n'avait de cesse de faire bouillir intérieurement Tara. Comment l'aider ? Raconter une histoire dans un moment pareil n'avait jamais aidé personne ! La brunette souffla un coup avant de prendre les mains de la dénommée Katerina. « Katerina, regardez moi, ça va aller. Soufflez doucement, respirez, il n'y a aucun danger autour de vous. Vous êtes seulement dans le noir. Comme quand vous dormez la nuit. Imaginez vous dans votre chambre, loin, dans le calme. Tout va bien se passer. Votre bébé va bien, vous n'accoucherez pas ce soir, c'est compris ? » Tara avait parfaitement contrôlé le ton de sa voix. Douce, elle était aussi ferme et rassurante. Les années à raconter des histoires avaient fait d'elle une parfaite comédienne. Oui parce que avouons le, personne ne pouvait réellement deviner si cette Katerina n'allait pas accouché sur place ! Mais ce n'était absolument pas le moment. « C'est un garçon ou une fille ? Vous le avez ? » Demanda soudainement Tara. Peut-être la meilleure façon de calmer les choses étaient de faire parler cette jeune femme, pour lui faire penser à autre chose. Il fallait donc meubler, combler ce silence qui laissait entendre la panique général du centre commercial. Décidément, ça ne s'était réellement pas arrangé autour des deux jeunes femmes. Pour le temps avançait, plus les gens allaient s’agglutiner aux portes, au risque d'étouffer si celle-ci venaient à ouvrir. Les gens ont parfois des réactions vraiment ridicules. Pour revenir à nos deux jeunes femmes, les yeux bleus de Tara regardait attentivement le visage de la jeune femme. Elle n'était pas plus vieille qu'elle, quoique que la pénombre soit vraiment un obstacle à l'observation. Les lumières des boîtiers de porte de sortie éclairaient de leur lumière verdâtre les couloirs et donnaient au teint de Katerina un air encore plus malade. Pourvu qu'elle n'accouche pas sur place ! Ça serait bien une première !

_________________

La seule chose qu’on aie à faire c’est d’avoir le courage de se lancer. On s’lance, on aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute.
GA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t856-une-irlandaise-pleine-de-couleurs

âge : 24 ans
statut : Célibataire
enfant(s) : Deux bouts de choux en cours de route ♥ (28 semaines)
occupation : Ancienne étudiante en psychologie, aujourd'hui elle a tout arrêté à cause de sa tumeur et de sa grossesse.
petit plus : Condamnée à cause d'une tumeur au cerveau, elle a finalement survécu, c'est une "miraculée" || Son fiancé l'a quitté quand il a su qu'elle était malade et qu'il ne lui restait plus que quelques mois à vivre || Ne souhaitant pas quitter cette terre sans avoir donné la vie, elle a demandé à son meilleur ami de lui faire un enfant après qu'elle eut appris qu'elle ne mourrait pas tout de suite || Ses médecins lui avaient interdit de tomber enceinte de peur qu'une grossesse ait un impact sur sa santé fragile, mais elle n'en a fait qu'à sa tête et ne les a pas écouté, elle est donc désormais enceinte de jumeaux || Elle a peur de sortir dehors seule la nuit, tout simplement parce qu'elle a peur du noir...

pseudo : Chimène
avatar : Sexy Dobrev
crédits : Melaaniee (avatar)
DC : Les sublimes Sadie & Eira (a)
posts : 513 points : 253
inscrit le : 12/10/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Mer 24 Déc - 11:34


Événement de Noël
Bloqués dans les magasins

Lorsque Katerina était petite, il n’était pas rare qu’elle fasse des crises d’hyperventilation, parfois dû au stress, à l’effort, à la peur ou même à une grande tristesse. C’est pour cela qu’elle avait suivi quelques cours spéciaux pour apprendre à respirer dans ce genre de moments. Apprendre à se maîtriser, à calmer sa respiration et à retrouver ses esprits. Seulement voilà, cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas été en proie à ce genre de crises et elle avait oublié la moitié des choses qu’on lui avait apprises. Dommage, ça lui aurait été bien utile dans ce genre de moment. Alors elle respirait par saccades, cherchant toujours un peu plus d’air alors qu’elle avait l’impression d’étouffer tant l’angoisse la prenait à la gorge. C’est alors que la jeune femme qui se trouvait toujours à ses côtés se saisit de ses mains et la força à la regarder, ce que fit Katerina. Elle posa son regard sur Tara et tenta d’assimiler ce qu’elle lui disait. En effet, il n’y avait aucun danger autour d’elle, ce n’était pas vraiment ça qui la mettait dans cet état. C’était surtout le fait qu’elle avait peur d’accoucher ici-même. Et oui, elle était simplement dans le noir. Justement… Elle avait peur du noir ! Ou du moins, peur du noir lorsqu’elle n’était pas chez elle ou dans un endroit qu’elle connaissait et où elle se sentait en sécurité. Lorsqu’elle était dans son lit, la pénombre ne la dérangeait pas, c’était même plutôt reposant. Mais à l’extérieur… Elle en avait une peur bleue tout simplement parce qu’elle craignait de se faire agresser, voler, violer… Enfin bref, le bon scénario catastrophe en somme. C’était peut-être stupide, mais c’était l’une des peurs qui animaient la jeune femme et elle ne pouvait rien contre ça. Alors, elle émit un rire rauque et sans joie et secoua doucement la tête. « Oui, j’ai peur… du noir, alors. » Elle détourna le regard, presque honteuse d’avoir dû avouer une telle chose, mais tant pis, ce n’était pas vraiment le moment de se préoccuper de ça. Elle serra les dents alors qu’une nouvelle contraction venait lui tordre les entrailles. Puis elle se força à souffler et à respirer à peu près convenablement, tandis que la voix douce de Tara lui parvenait. Il fallait qu’elle se focalise sur sa voix si apaisante. « J’espère bien… ne pas accoucher… ce soir. Je n’en suis qu’à… qu’à vingt-six semaines. » Difficile à croire lorsqu’on voyait la taille de son ventre, on avait plus facilement envie de croire qu’elle était pratiquement à terme. La joie des jumeaux… Bref, Kate tentait toujours de se calmer, mais ce n’était pas chose aisée alors qu’autour d’elle des gens continuaient toujours à courir en tous sens, tandis que des enfants pleuraient. C’était le chaos total et cela n’aidait en rien la future maman. Tara sembla le comprendre et se mit à lui parler pour essayer de lui faire penser à autre chose. Mais entamer le sujet « bébé » lui rappelait surtout qu’elle avait des contractions et qu’elle pourrait très bien accoucher ici. Sans aide, sans médecin, sans rien… Rien que l’idée lui donnait envie de pleurer mais elle se ressaisit et tâcha de remettre ses idées en ordre pour répondre à la jeune femme. « Une fille et un garçon… » Elle lui fit un pauvre sourire. « Des… des jumeaux… » Oui, ça semblait plutôt évident. Elle posa une main sur son ventre, dans un geste protecteur, tandis que son autre main était toujours glissée dans celle de Tara. Elle la serra doucement, dans l’espoir de trouver un peu de réconfort dans ce simple geste.

© Belzébuth

_________________


'Resurrected
Looks up and smiles, you're alive ! ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

âge : vingt sept ans
statut : célibataire
occupation : libraire depuis sept année.
petit plus : sa plus longue relation dura cinq mois. elle aime la glace à la pistache et tuerai pour du beurre de cacahuète. elle ne fume pas. elle peut lire trois livres à la fois et vous les expliquer sans se tromper. elle adule le personnage de Darcy dans Orgueil & Préjugés. elle aime le bruit du train et l'odeur des cafés.

pseudo : fieldee
avatar : jessica szohr
crédits : bazzart & tumblr - signature : anaëlle
posts : 93 points : 401
inscrit le : 07/12/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Mer 31 Déc - 9:01

Peur du noir...et bien au moins tout s'explique. La crise d'angoisse, les contractions...Mais contre le noir, Tara n'avait aucune solution. Pas de groupe électrogène en poche. Juste son smartphone qui commençait d'ailleurs à faiblir côté batterie. Cette coupure de courant commençait à être un peu trop longue. On entendait le grondement des clients prêt des portes de sorties. Mais à moins d'avoir un chasse neige dans les locaux, personnes ne pouvaient sortir d'ici. La brunette réfléchissait à l'aide qu'elle pouvait apporter à la demoiselle quand elle répondit à sa question sur le sexe du bébé. Enfin des bébés pour le coup. Des jumeaux ! D'où le ventre plutôt avancé pour vingt-six semaines...Il est clair qu'il était bien trop tôt pour un accouchement. Tara se mordit la lèvre inférieure. Elle était complètement démunie mais aurait vraiment voulu pouvoir faire quelque chose pour Kate. Elle sentit alors la main de la maman serrait la sienne. Son cœur s'emballa de panique. Il fallait faire quelque chose et vite. « Je ne te lâche pas Kate. Je suis là. On va souffler un bon coup...toutes les deux. Je crois avoir une idée mais il faudrait que je te laisse quelques minutes. Je pourrais aller dans les rayons chercher des bougies. On éliminerait déjà le noir. Qu'est-ce que tu en dis ? Je fais le plus vite possible. » Tara attendait la réponse de la jeune femme. Elle ne pouvait pas la laisser là, alors qu'elle était en pleine crise d'angoisse, sans être rassurer sur le fait qu'elle tiendrait dix minutes de plus à tout casser. Jamais la libraire ne s'était retrouvé dans une telle situation. En même temps, la tempête n'avait pas spécialement été prévu et le centre commercial aurait pu depuis déjà une heure demandait à ses clients de rentrer chez eux sous risque de rester bloqués. Dans la pénombre, juste éclairait par les lumières vertes de sortie, Tara vit passer le Père Noël, enfin le jeune homme déguisait en Père Noël, un peu perdu, ne sachant pas vraiment quoi faire. La conteuse leva les yeux au ciel. Les gens ont parfois des comportements ridicules ! Savoir gérer son stress est tout de même primordial dans le système actuel, et dans ce genre de situation, voir autant de monde complètement paniqué, agaçait au plus au point la jeune femme.

_________________

La seule chose qu’on aie à faire c’est d’avoir le courage de se lancer. On s’lance, on aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute.
GA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t856-une-irlandaise-pleine-de-couleurs

âge : 25 printemps a son actif
statut : Amoureux d'une de ses élèves...
enfant(s) : un enfants dont ignore encore l'existence
occupation : professeur d histoire au lycée et à la fac
petit plus : a fait deux ans de prison pour viol meme si ca n apparait pas dans son casier judiciaire - Ancien délinquant, maintenant rangé, il tente de remettre les autres dans le droits chemin - Officielement en couple avec sa meilleure amie enceinte d'un inconnu - Officieusement en couple avec une élève de la fac, promise à un autre soit dit en passant.

pseudo : Ellya
avatar : Theo james
DC : Ca travaille ... :3
posts : 609 points : 240
inscrit le : 08/09/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Mer 31 Déc - 10:20

Pour Noël Adam représentait peu et beaucoup de choses à la fois. Dans se familles d'accueil ou en foyer il n'avait jamais eu de Noël, tu juste un repas un peu mieux que les autres. De ses familles qui l'accueillait il n'avait jamais rien reçut ! Et il n'avait rien demander. Ce fut son premier Noël avec Jenny qui changea la donne. Il était chez elle depuis quelques mois ils avaient fait un grands repas de fêtes rien que tout les deux et Adam qui restait encore le Adam méfiant envers ceux qui "l'adoptaient" se faisait de meilleur humeur que d'habitude, une fois n'est pas coutume.

Le summum fut venu quand Jenny avait placer discrètement plusieurs cadeaux sous le sapin. Il en avait été émue aux larmes. Bien sur il s'agissait de petit paquets contenant pour la majorités des vêtements ou d'autres choses du style, mais c'était ses premiers cadeau.
-"Je n'ai rien pour vous ?" Jenny le regarda tendrement.
-"Je n'ai besoin de rien, c'est toi mon cadeau maintenant !" dit-elle en souriant et en posant un baiser sur le froid de Adam adolescent.  "Et par pitié tutoie moi ! Si on veux former une vrai famille tu va pas avoir le choix !"

Suite à ça, Noël était devenu une des fêtes préférée de Adam. C'est donc pour ça qu'il était partit tôt ce matin au centre commercial faire les courses de Noël pour acheter ses cadeaux à mettre sous le sapin.
Il lui en fallait pour Jenny, bien sur ! Pour Byron qui allait bientôt avoir un enfant, pour la fille de byby justement, un pour Lou aussi bien évidement. Et un pour Abigail sa meilleure amie. Il en faudrait pour d'autre bien sur, mais les plus important de la liste étaient la ! Il avait trois paquets quand l'alerte se déclancha et qu'une voie expliquait par haut parleur, qu'une tempête sévissait à l'exterieur et que les porte était condamnée. Inquiets de la panique que cela pourrait provoqué, Adam se rendit dans le grand hall, mais les gens se rassurait entre eux, et ne laissait personne seule. Adam monta quelques escaliers de l'escalator pour regarder la scène. Il avait cru repérer quelqu'un qu'il connaissait. Mais il ne put en savoir d'avantages que les lumière du centre s'éteignirent laissant l'obscurité devenir maître des lieux, comme l'angoisse qui sortait soudain de nombreuses personnes. Des cris résonnaient un peu partout ! La panique commençait à gagné la foule. Les pleurs de jeune enfants, de grande personne que le noir avait enfoncée dans l'angoisse. Sans oublié cette personne qui ne devait pas en mener large non plus. Utilisant la lampe torche de son téléphone portable, il redescendit et se fraya un passage à travers la foule rassurant comme il pouvait, il devait la retrouver. Ce fut au cri qu'elle poussa qu'il sut ou elle était, il était pas loin d'elle en plus. Mais une petite main s'agrippa à son pantalon, des yeux humides le regardèrent avec angoisse. Il regarda ou était les parents, il étaient tout les deux penchés sur un berceau avec deux autres nourrisons. Le choix fut vite fait ! Il ne pouvait pas laisser un gamin de quatre ans, avoir peur tout seul. Il s'accroupit devant lui et lui tendit son téléphone. Il pouvait au moins détourné son attention en le faisant joué avec la torche. Il fouilla dans ses sacs et en ressortit trois petites statuettes de collection qu'il avait achetés pour Byron. Il les montra aux petits garçon dont le regard s'illumina.

-"Tu vois lui, il est super méga fort, et il a pas peur du noir. Et lui, il veut protéger les petits enfants qui ont peur. Tu veux bien les aider à rassurer les autres enfants avec tes nouveaux amis ?" Le gamins hocha la tête, même si il subsistait un trace de crainte. Le père apparut derrière le garçon. "Je vais l'aider, hein vous voulez bien de moi, pour votre mission" Instinctivement, comme si la peur devant ces deux petits jouet refluait, le petit garçon prit la parole doucement "Un papa c'est utile pour aider, c'est grand et ça prends les bonnes décisions, on le prends avec nous ?" Quelques secondes de silence sous le regard tendre de sont père et le sourire de Adam. "Tu peux venir." Le gamin rendit son tel à Adam pour finalement utiliser celui de son père.
Ni une ni deux, Adam partis vers l'endroit il pensait pouvoir trouver Kate, la meilleure amie de Lou, qu'il savait en proie aux angoisse du noir. Il l'a trouva peu rassurée, en pleine discussion avec une inconnue qui tentait de la rassurer. Il capta quelques brides d'informations et quand elle proposa d'aller chercher des bougies Adam se rapprocha, posa une main rassurante sur l'épaule de la jeune inconnue, pour ne pas lui faire peur. "C'est une bonne idée, allez-y, je reste avec Kate, c'est une amie." Il ne la connaissait pas, mais il avait confiance en la jeune femme. Elle semblait particulièrement douce et affectueuse, un bon point. Il se tourna ensuite vers son amie.
-"Ca va aller ok ? Tu sais très bien que si tu accouche sans que Lou et Nate soit la, il vont t'enterrer vivante." Au fond, il avait peur que la jeune femme accouche. Qu'est-ce qu'il y connaissait lui au accouchement ? Il fuyait les nourrissons comme la peste, ce qui faisait bien rire Byron d'ailleurs. "Tu me fait confiance ? Ferme les yeux ! Le noir ne sera plus que dans ta tête !" Il prit la main de la jeune femme dans la sienne et commença à réciter la liste de cadeaux qu'il avait choisie pour chacun en lui demandant son avis. Il fallait à tout pris lui faire pensée à autre choses.
Il n'avait qu'une hâte que la jeune femme revienne.

HJ:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

âge : 24 ans
statut : Célibataire
enfant(s) : Deux bouts de choux en cours de route ♥ (28 semaines)
occupation : Ancienne étudiante en psychologie, aujourd'hui elle a tout arrêté à cause de sa tumeur et de sa grossesse.
petit plus : Condamnée à cause d'une tumeur au cerveau, elle a finalement survécu, c'est une "miraculée" || Son fiancé l'a quitté quand il a su qu'elle était malade et qu'il ne lui restait plus que quelques mois à vivre || Ne souhaitant pas quitter cette terre sans avoir donné la vie, elle a demandé à son meilleur ami de lui faire un enfant après qu'elle eut appris qu'elle ne mourrait pas tout de suite || Ses médecins lui avaient interdit de tomber enceinte de peur qu'une grossesse ait un impact sur sa santé fragile, mais elle n'en a fait qu'à sa tête et ne les a pas écouté, elle est donc désormais enceinte de jumeaux || Elle a peur de sortir dehors seule la nuit, tout simplement parce qu'elle a peur du noir...

pseudo : Chimène
avatar : Sexy Dobrev
crédits : Melaaniee (avatar)
DC : Les sublimes Sadie & Eira (a)
posts : 513 points : 253
inscrit le : 12/10/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Sam 3 Jan - 11:07


Événement de Noël
Bloqués dans les magasins

L’idée de la jeune femme semblait à la fois lumineuse – et c’était le cas de le dire – et à la fois complètement… pas stupide, non, elle était loin de l’être. Mais laisser Kate seule dans le noir, dans un lieu qu’elle ne connaissait pas vraiment et alors qu’elle avait des contractions qui la faisait se tordre de douleur… c’était vraiment une fausse bonne idée. Néanmoins, elle avait raison sur un point : il fallait éradiquer la pénombre pour que la future maman puisse se sentir déjà un peu mieux. Il allait donc falloir qu’elle prenne sur elle le temps que Tara disparaisse et aille chercher des bougies. Hochant légèrement la tête, elle fit comprendre à la jeune femme qu’elle acceptait sa proposition, bien que cela lui en coûtait. Mais, contre toute attente, il s’avéra que Kate n’allait finalement pas rester seule, puisqu’une personne qu’elle connaissait bien fit soudainement son apparition. Immédiatement, le soulagement se lut sur le visage de la future maman lorsqu’elle aperçut Adam, le petit ami de Lou, sa meilleure amie. Elle n’avait probablement jamais été aussi heureuse de le voir qu’à cet instant. « Adam… » Un faible sourire apparut sur son visage. Au moins elle n’allait pas rester seule, c’était déjà ça. Le jeune homme indiqua à la jeune Tara qu’il allait rester là le temps qu’elle aille chercher des bougies et, quelques instants après, la petite demoiselle disparaissait dans la foule qui était encore totalement paniquée. Kate la suivit des yeux jusqu’à ce qu’elle ne la voit plus, puis posa son regard sur Adam. « Ça me fait plaisir de voir un visage familier dans une telle situation… » Elle s’était légèrement redressée, une main toujours posée sur son ventre, craignant qu’une autre contraction ne vienne la faire se plier en deux une nouvelle fois. L’angoisse d’accoucher ici lui nouait toujours la gorge, mais elle l’oublia durant quelques secondes, alors qu’elle se mettait à rire sous la remarque du jeune homme. Il avait raison sur ce point : si jamais elle accouchait sans que Lou et Nate ne puissent être là, ils allaient la massacrer. Bon en même temps il faut dire que ce n’était pas elle qui décidait quand est-ce qu’elle devait accoucher, mais… elle espérait sincèrement que ça ne se passerait pas aujourd’hui. Un accouchement de jumeaux était toujours plus délicat qu’un accouchement classique, surtout dans son cas à elle, avec sa santé fragile. Elle était suivie de très près depuis le début de sa grossesse et elle ne pouvait pas se permettre d’accoucher en dehors d’un hôpital et encore moins à vingt-six semaines. Car si cela devait arriver, il n’y aurait pas que la vie des jumeaux qui serait en danger, il y aurait aussi la sienne. « Oui, ça j’en suis consciente. C’est pour ça que, malgré le fait que je vais vraiment devenir une baleine, j’aimerai les garder au chaud encore un moment… » Elle retrouva une mine grave et caressa son ventre dans un geste tendre et protecteur. Ses bébés s’agitaient toujours autant, mais elle n’avait pas ressenti de contraction depuis plusieurs minutes maintenant, ce qui était une bonne chose en soit. Enfin, elle avait certainement parlé un peu trop vite, puisque quelques instants après, une nouvelle contraction la faisait se crisper et serrer les dents. A ce rythme-là, elle ne tiendrait pas longtemps. Il aurait fallu qu’on la transporte à l’hôpital, qu’on lui donne quelque chose pour stopper les contractions. Mais c’était impossible, ils étaient tous bloqués là et… cette simple idée recommença à la faire paniquer et des larmes ruisselèrent sur ses joues. C’est à ce moment qu’Adam lui prit la main et lui demanda de fermer les yeux, ce qu’elle fit sans aucune hésitation. Elle lui faisait entièrement confiance. Et puis, quitte à être dans le noir… Elle l’écouta réciter tout ce qu’il avait acheté pour ses proches, sans toutefois faire réellement attention à ce qu’il disait. Elle n’avait qu’une hâte, que Tara revienne avec des bougies et la libère un peu de cette angoisse qui pesait sur elle à cause de l’obscurité.  

© Belzébuth


Spoiler:
 

_________________


'Resurrected
Looks up and smiles, you're alive ! ©endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

âge : vingt sept ans
statut : célibataire
occupation : libraire depuis sept année.
petit plus : sa plus longue relation dura cinq mois. elle aime la glace à la pistache et tuerai pour du beurre de cacahuète. elle ne fume pas. elle peut lire trois livres à la fois et vous les expliquer sans se tromper. elle adule le personnage de Darcy dans Orgueil & Préjugés. elle aime le bruit du train et l'odeur des cafés.

pseudo : fieldee
avatar : jessica szohr
crédits : bazzart & tumblr - signature : anaëlle
posts : 93 points : 401
inscrit le : 07/12/2014

MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   Mer 14 Jan - 10:11

Spoiler:
 

    Quand Tara eut l'avale de Katerina, elle hésita une seconde. Même si ce hochement de tête signifiait qu'elle attendrait sagement ici, de toute façon où pouvait-elle aller et surtout comment, la libraire se sentit soudain parfaitement incapable de la laisser là, seule. Heureusement, la Providence entendit ses doutes et la venue d'une tierce personne apaisa ses craintes. Un jeune homme connaissant la femme enceinte, c'était parfait ! Il rassura Tara qui accepta sans broncher de partir à la recherche de bougie, laissant les deux amis sur place. Des bougies...Arrivée à l'entrée d'un magasin de décoration d'intérieur, la conteuse sentit une chape de béton tomber sur elle. Un vigile était posté devant l'entrée pour éviter les pillages. Il y a combien de vigile dans un centre commercial ? Habitué à la pénombre, Tara pu s'apercevoir qu'il y en avait pas tant que ça. Probablement que ce magasin renfermait plus de choses chers que d'autre. Prenant son courage à deux mains, la jeune femme se dirigea droit vers le vigile et afficha une mine déconfite. « Monsieur l'agent, un homme et en train de piller le magasin de sport, il vole des Nike ! » L'armoire à glace hésita quelques secondes. « Je peux rester ici en attendant, si vous voulez... » Reprit Tara, tout en espérant que cela fonctionne. Son air le plus innocent finit pas convaincre le vigile qui parti en direction du magasin de sport. L'irlandaise afficha un petit sourire et entra dans la boutique. « Que faites-vous là ? Partez d'ici immédiatement ! » Lança une voix tremblante. Plus elle s'enfonçait dans la boutique, plus il faisait noir. « Je cherche des bougies, j'ai de quoi payer ! » Hasarda Tara en cherchant d'où provenait la voix. « Vous voyez bien que ce n'est pas le moment ! » Enfin, une femme d'un certain âge sorti de derrière une étale et fit sursauter l'irlandaise. « Mon Dieu...Je sais. Je...Il y a une femme enceinte qui ne doit pas accoucher aujourd'hui parce que c'est beaucoup trop tôt. Elle a peur du noir et panique totalement ! C'est dangereux pour elle et pour les petits. Oui ce sont des jumeaux, un garçon et un fille. Mais s'ils naissent aujourd'hui, il y a de grande chance qu'ils ne survivent pas et la mère aussi... » Dramatisons un peu tout ça, histoire de jouer sur la corde sensible. Il semblerait que cela à fonctionner puisque la vendeuse, après un claquement de langue agacé, se dirigea dans le fond du magasin. Sous l’œil angoissé de Tara, elle revint finalement avec une boîte pleine de bougies...et un briquet. « Aller, pour Noël. » Lança-t-elle seulement avant de disparaître derrière une étale. Triomphante, Tara sortit du magasin et heureusement, ne croisa pas le vigile. Il semblerait que le magasin de sport était vraiment en pleine crise de pillage. Alors...c'est par là. La lumière de sortie indique mon emplacement de lecture et Kate était pas loin...La brunette fondit dans le noir avec l'agilité d'un chat. Enfin presque. Elle se cogna à un banc qui lui fit sortir un juron. Continuant sa course claudicante, elle finit par rejoindre les deux amis. « Tadaaa ! » Lança-t-elle fièrement en posant les bougies près de Katerina. Elle sortit le briquet et alluma plusieurs d'entre elles, des grosses bougies pouvant tenir suffisamment longtemps. Enfin espérons.

_________________

La seule chose qu’on aie à faire c’est d’avoir le courage de se lancer. On s’lance, on aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute.
GA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t856-une-irlandaise-pleine-de-couleurs

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ∞ bloqués dans les magasins (event deux)   

Revenir en haut Aller en bas
 

∞ bloqués dans les magasins (event deux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ALLER DANS LES MAGASINS ... !!
» Photos des rayons Barbie de vos magasins
» Les Sorties dans les magasins
» Dans quels magasins faites vous vos courses?
» Swatchs SLEEK (Original, Storm, Sunset et Graphite) +MAJ (Acid)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: cork, irlande :: saint patrick street :: merchants quay-