AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 it's a day that I can't stand (ft. Dean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: it's a day that I can't stand (ft. Dean)   Mar 28 Oct - 11:09

Chaque année depuis sa mort, Livia redoutait la date fatidique, qui déterrait la douleur encore vive de la perte de sa mère. La plupart du temps, elle réussissait à ne pas y penser, à oublier et à avancer. Revenir à Cork rendait les choses plus difficiles et le chagrin plus aiguisé. Debout, là, dans ce cimetière, Livia pouvait presque entendre la voix moqueuse de son père, murmurer un "je te l'avais dit" qui sonnait trop vrai. Bien sûr, son père n'était pas le diable personnifié. Malgré les horreurs qu'elle lui avait lancées, comme à Dean, il ne se serait pas joué de sa peine. Aujourd'hui était un jour sacré à ses yeux,  il avait appelé et laissé plusieurs messages, l'intimant de le recontacter, dans l'espoir de la soutenir. Evidemment, elle ne le ferait pas, quelque part, il le savait très bien.

A New York, Livia s'enfermait durant quelques jours à cette période pour ne voir personne. A Cork, hiberner le temps d'une semaine semblait impossible, pas quand la tombe de l'être perdu se trouvait à quelques minutes de marche. Trop irrespectueux, dirons-nous. Au moins, aucune vieille connaissance ne décida de se montrer, entendre quelqu'un s'extasier sur ô combien elle avait grandi, non merci. Aucun souvenir larmoyant et aucun sourire mielleux plus qu'hypocrite à endurer. Encore une fois, tant mieux, Livia ne l'aurait pas supporté ça. En temps normal, la jeune femme était relativement posée et calme (relativement). Mais avec ce sujet sensible, une gifle aurait très facilement pu se perdre, ce qui n'aurait pas amélioré du tout la situation.

Le temps s'écoulait étonnamment vite, et les lettres inscrites sur la tombe dansaient devant ses yeux depuis au moins deux heures. Deux heures où elle était restée ainsi, sans vraiment bouger, sans faire un bruit. Le vent s'infiltrait dans sa veste, choisie à la va-vite et sans doute trop légère pour le temps. Temps qui avait le mérite de s'accorder à son humeur. Livia n'avait toujours pas versé de larmes. Cela viendrait, pourtant, à chaque fois, elle tentait de les retenir, une question de fierté peut-être.

Finalement, la jeune femme se décida à déposer les fleurs qu'elle avait apportées avec elle et au même moment, elle entendit le portail grincer, ça aurait tout aussi bien pu être le vent. Mais non, il s'agissait de quelqu'un. Livia se figea, redoutant de trop bien connaître le ou la nouvelle arrivant(e).
Revenir en haut Aller en bas

âge : 37 (bientôt mais il dit 36, chuuuuttt)
statut : With everybody ♥ (Single)
enfant(s) : None.
occupation : Prof de biologie et d'art dramatique en cycle secondaire depuis 14 ans. Donne des cours pour adultes en ville.
petit plus : a une soeur biologique qu'il ne connait pas + sa fiancée est décédé enceinte + a élévé sa fille comme la sienne avant qu'elle s'en aille + aime tellement l'humanité qu'il en souffre + ne veut plus jamais donner son coeur + aime enseigner et transmettre plus que tout + Est soit adoré par ses élèves soit détesté + porte une alliance même s'il n'a jamais été marié +

pseudo : Matsy
avatar : David Fucking Tennant ♥
crédits : Dinosaure et tumblr
DC : MON BYBY D'AMOUR
posts : 96 points : 1
inscrit le : 13/10/2014

MessageSujet: Re: it's a day that I can't stand (ft. Dean)   Mar 28 Oct - 18:30

:.. Dean n’arrivait pas tôt. Il avait eu cours jusqu’à 17h30. Par rapport à la veille ses élèves avaient étés irréprochables. Comme quoi… Toute la journée il avait fait comme si tout allait bien… Et puis au final c’était le cas, tout allait bien. Il n’avait pas de maladie grave. Il avait toujours ses parents et ses sœurs. Il avait passé la nuit avec un amant formidable… Pourtant, il avait porté son cœur toute la journée comme une tonne. Rien ne changeait aujourd’hui. Ses collègues lui souriaient comme d’habitude, ses élèves posaient des questions étranges et le temps gris lui-même ne semblait pas vouloir bouger. Dean se rappelait que ce même jour, 3 ans auparavant, il pleuvait, mais ça encore, cela avait disparu de la mémoire collective. Seul le poids de l’anneau qu’il portait à sa main gauche lui rappelait pourquoi il avait si mal.

:.. Il avait posé sa voiture derrière le cimetière et avait attendu un moment avant d’en sortir... Puis il était allé à pied chercher le bouquet de lys blancs dont Joyce raffolait tant. Il y en avait toujours un bouquet sur la table le dimanche. La boutique était à 10 minutes à pied. C’était toujours le même chemin, les mêmes habitudes depuis trois années. Dean avait besoin de marcher avant d’entrer dans le cimetière. Lorsqu’il prit la monnaie, la vendeuse lui sourit en lui demandant si c’était pour offrir… Il eut un sourire un peu ému. Il fit oui de la tête. En regardant le papier cadeau se faire, il se mit à penser à ce qu’il allait faire ce soir. C’était aussi la preuve que le deuil se faisait.

:.. Ca faisait un mois qu’il n’était pas venu. Il retardait toujours l’échéance lorsque le jour J approchait. Sur le chemin à chaque pas ses souvenirs remontaient. Les plus joyeux en premiers, ceux qui le faisait encore rire et sourire. Puis, l’annonce de sa grossesse qui faisait monter l’émotion de l’homme et puis… Il sentit sa gorge se serrer et ses yeux commencèrent à le piquer. Les images remontaient toujours plus violentes. Toujours aussi injustes et douloureuses. Il poussa un long soupir et se rendit compte qu’il était déjà devant la porte de l’endroit clos. Il poussa doucement la porte qui laissa échapper un grincement sinistre dans le silence. Dean avait l’habitude de ce son. Il s’était accentué d’années en années. Il regarda d’un air vague le cimetière jusqu’à ce que ses yeux bruns se posent sur une jeune femme qui déposait des fleurs sur la tombe de son ex-fiancée. Elle… Non… Impossible…

:.. Sa respiration s’accéléra sous l’émotion sans qu’il ne puisse la contrôler. Un frisson faible passa de son cou jusqu’au bout de ses doigts et il faillit lâcher ses lys  sous la surprise. Pétrifié, il ne bougeait plus… Il déglutit très lentement, se demandant s’il rêvait. Un instant, il avait eu l’impression de revoir Joyce… Mais ce n’était pas elle… Il n’y avait qu’une personne au monde qui pouvait lui ressembler comme ça… « Livia… » D’une main sans bouger de sa contemplation, comme par peur de la faire fuir, il referma la porte derrière lui. Il osa un pas, puis un autre, tandis que son regard glissait sur les tombes autour de lui… Il aurait aimé la revoir dans d’autres circonstances…

:.. Au fond de lui, il était heureux, bien sûr qu’il était heureux mais là ça faisait beaucoup trop pour lui. Il avait joué la comédie toute la journée... Il voulait juste passer du temps avec Joyce. Il était égoïste, mais aujourd’hui, il fallait lui pardonner… Il avait tellement l’habitude d’être seul pour se recueillir. Lorsqu’il arriva à ses côtés et glissa un :

- Salut Lili…

:.. C’était déjà beaucoup pour lui. Il n’osa pas la serrer dans ses bras. Le souvenir de sa main s’arrachant de la sienne restait encore vif. Il s’accroupit doucement, posa une main sur la pierre glacée et ferma les yeux. Dans sa tête, il salua Joyce, il lui sourit même, puis, rouvrant les yeux, il posa son bouquet aux côtés de nouvelles fleurs. Celles de Livia sans doute… Il regarda les lettres gravées. Toute son âme redevenait gorgée de tristesse… Fébrilement, il se releva et timidement, il retourna la paume de sa main vers sa fille pour qu’elle la prenne. Faire le premier geste. Quitte à être déçu, quitte à avoir mal. Etre un homme bien malgré le chagrin.

_________________
I'd like to love you ♥ I really want you... But I'm still hurt...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bbme.forumactif.org/t565-dean-c-est-une-longue-histoire http://bbme.forumactif.org/t584-deanounet-teaching-is-my-vocation#10452
 

it's a day that I can't stand (ft. Dean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gosh cosmetics
» Marlon Brando
» Stand de l'association pour la SMAM à Bourgoin
» Counter MAC CDG
» Belgian Boat show 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: cork, irlande :: montenotte :: cemetery-